Cinq conseils aux entreprises pour leur migration vers Vista

Comment capitaliser la valeur des actifs et services informatiques existants lors d’une mise à niveau vers Windows Vista ? Les responsables informatiques des entreprises s’interrogent.

Le très attendu lancement par Microsoft de son nouveau système d'exploitation Vista offre indéniablement des centaines de nouvelles fonctionnalités, à commencer par la mise à jour de l'interface graphique et l'amélioration radicale de l'infrastructure de sécurité et des fonctionnalités de recherche.

L'installation du système d'exploitation constitue néanmoins un changement si radical par rapport à Windows XP que de nombreuses analystes recommandent aux entreprises de consacrer les prochains dix-huit mois à l'étude du logiciel avant son installation sur les PC de leurs employés.

 

Pendant cette période, quels facteurs clés les DSI doivent-ils évaluer ? J'en retiens cinq, qui seront déterminantes pour optimiser la valeur de leurs matériels et licences logicielles existantes :

 

1.       Évaluer les actifs matériels par rapport aux exigences de Vista et les mettre à niveau à l'avance : compte tenu des exigences matérielles de Microsoft Vista, il est encore plus critique pour une organisation de connaître parfaitement chaque actif informatique, son état et ses caractéristiques, afin d'exploiter les investissements existants avant d'acquérir du matériel supplémentaire. Éviter les coûts liés à une actualisation intégrale du parc d'ordinateurs en identifiant les machines capables d'exécuter Vista et ne nécessitant qu'une mise à niveau peu coûteuse.

 

2.       Auditer les licences Microsoft actuelles et le besoin futur : les coûts de logiciels représentent aujourd'hui en moyenne 20% du budget informatique d'une entreprise et ce pourcentage augmente constamment. Analyser de près les licences utilisateur actuelles afin de maximiser la valeur de chaque contrat et éliminer le coût des licences inutilisées.

 

3.       Maintenir la conformité : lors de la mise en oeuvre de Vista dans le cadre d'un déploiement progressif, il est important pour chaque entreprise de créer une politique de gestion des logiciels efficace et qui lui soit propre, afin d'éviter d'être pénalisée et confrontée à des problèmes de non-conformité.

 

4.       Vérifier la compatibilité des applications actuelles avec Vista : à moins que celles-ci ne soient signalées comme compatibles ou certifiées Vista, tester les applications critiques à l'avance ou mettre sur pied un plan de remplacement préalable à la mise à niveau.

 

5.       Justifier la mise à niveau sur base de fonctionnalités ou d'applications critiques précises : en l'absence d'un besoin critique et immédiat de l'entreprise de procéder à la mise à niveau vers Vista, prendre le temps de garantir un déploiement en douceur et rentable en examinant de façon approfondie les actifs matériels actuels, les licences logicielles et les capacités du département informatique, ainsi qu'en évaluant les besoins futurs.

 

Les solutions de gestion des actifs et des services informatiques permettent aux entreprises d'identifier les options adaptées de mise à niveau en fonction de leur budget et du temps dont elles disposent, en offrant un compte-rendu complet et précis de leurs actifs informatiques. Durant cette période d'évaluation, elles fourniront de très précieuses informations aux DSI.

Autour du même sujet