La féminisation des métiers du conseil informatique

Traditionnellement occupés par une population à dominante masculine, les postes de management dans l’industrie des nouvelles technologies connaissent aujourd’hui une profonde mutation et tendent à se féminiser quelle que soit la nature des responsabilités exercées

Les femmes seraient présentes dans l’ensemble des métiers de l'informatique et principalement à des postes de chef de projets selon une étude du Widening Women's Work in Information and Communication Technology (WWW-ICT).

Véritable révolution culturelle, ce phénomène est plus ou moins marqué en fonction des profils. Dans ce contexte, l'on constate notamment que les métiers orientés conseil sont parmi les premiers à accueillir massivement des femmes dans leurs rangs et notamment à des postes de Management opérationnel mais également stratégique.

De nombreux cabinets de conseil et SSII, essentiellement présents outre-Atlantique, ont pris une avance considérable sur ce point et parfaitement intégré les gains de productivité qu'ils pourraient obtenir en renforçant la présence d'effectifs féminins dans leurs équipes !

Au croisement de deux univers, les métiers du conseil demandent une capacité de synthèse spécifique combinant données techniques et organisationnelles ! Forte de cette spécificité, l'intégration de collaborateurs adaptables ayant une forte sensibilité pour la dimension organisationnelle de l'entreprise s'impose donc comme une priorité incontournable.

Dans ce contexte, l'on constate que s'opère progressivement un virage vers la féminisation des professions de conseil qui semblent mieux répondre aux aspirations des candidates que des candidats ( poste de chef de projets, consultant en organisation et gestion du changement, formateur IT...)!

Cette tendance est d'ailleurs confirmée par de nombreuses études qui précisent que plus de 60 % % des réponses aux offres d'emploi « conseil informatique » sont envoyées par des femmes. Il est également intéressant de noter que plus de 70 % des postes de « management support » ( marketing, RH...) sont occupés par des femmes dans l'industrie des nouvelles technologies.

Le succès des femmes dans les professions de Management en conseil informatique est d'ailleurs parfaitement illustré par le taux de satisfaction des sociétés ayant confié une mission à une équipe managée par une femme. Il est parfois même supérieur à celui accordé à des équipes 100% masculines.

Cette « reconnaissance » du client final des cabinets de conseil et SSII a joué un rôle important dans l'accélération du processus d'embauche de femmes ces dernières années et de l'amélioration de leurs salaires. Il ressort fréquemment d'évaluations clients que les femmes semblent mieux prendre en compte le facteur humain en management.

L'évolution des cursus universitaires et des écoles d'ingénieur est un point important qui explique également la présence croissante des femmes dans les métiers du conseil. En effet, outre les cursus techniques traditionnellement dispensés, l'émergence de sessions orientées management appliqué à l'industrie IT a également contribué à accroître le nombre d'inscriptions dans les écoles et à attirer des postulantes qui ne se seraient pas spontanément engagées dans un cursus 100% technique.

Bien entendu, l'émergence de cercles de réflexion et de réseaux ( Association Française des Femmes Ingénieurs, ...) a également représenté un déclencheur important qui a permis de donner plus de voix aux femmes et d'appuyer leur démarche.

Fort de ces éléments, l'on constate ainsi qu'il est possible pour une femme de faire carrière dans les métiers du conseil informatique et d'accéder très rapidement à des responsabilités de Management après avoir occupé un poste de consultant lui ayant permis de parfaitement appréhender les rouages techniques, fonctionnels et humains indispensables pour devenir un bon manager ou chef de projets.

Enfin, il convient bien sûr de ne pas opposer les populations féminines et masculines. On notera d'ailleurs que de nombreux consultants reconnaissent ouvertement les aptitudes managériales des femmes pour les postes de conseil.

Jusqu'alors plutôt marginale, la féminisation des postes de management dans l'industrie IT semble donc acceptée et reconnue grâce à l'intérêt croissant des femmes pour ce type d'opportunités et leurs qualités professionnelles et d'écoute.

Enfin, l'accès progressif de ces dernières à des postes de TOP Management dans des groupes internationaux et le succès de leur stratégie ont permis de valider leurs compétences et de lever les freins psychologiques quant à leurs goûts pour les métiers « techniques ».

Autour du même sujet