Elaborer une stratégie d’accélération applicative pour éviter les goulets d’étranglements

L'accéleration des applications est au coeur des problématiques de l'entreprise. Comment mettre en place une solution efficace ? Quels sont les pièges à éviter ?

Alors que le réseau est la pierre angulaire de la chaîne de livraison de la plupart de leurs applications stratégiques, de nombreuses entreprises rencontrent des problèmes de performances applicatives que les technologies d'accélération peuvent résoudre.

Dans les entreprises qui ont déployé des solutions d'optimisation ou de gestion de la qualité de service (QoS), on constate souvent une dégradation des temps de réponse sur les sites les plus éloignés. Il arrive aussi qu'après avoir modifié leur environnement informatique, par exemple en faisant évoluer une de leurs applications, des entreprises se retrouvent confrontées à des plaintes d'utilisateurs quant au temps de réponse de la nouvelle version déployée.

La bonne transmission des données au coeur des applications peut être ralentie par trois principaux goulots d'étranglement pouvant causer une dégradation des performances. Ils sont d'ailleurs liés les uns aux autres.

Une application s'exécute correctement si elle dispose de la bande passante dont elle a besoin et si le protocole TCP ainsi que son propre protocole ne l'empêchent pas de l'utiliser.  Il y a donc 3 opportunités d'accélération : le goulot d'étranglement de la bande passante, celui du protocole TCP et du protocole applicatif.

Les problèmes de performance applicative rencontrés par les entreprises peuvent être résolus grâce à des solutions d'accélération. Il importe toutefois de bien comprendre que les applications ne se comportent pas toutes de la même façon sur le WAN.

De même, les différentes technologies d'accélération disponibles sur le marché n'ont pas le même impact sur toutes les applications. Au-delà des trois goulots d'étranglement, les responsables réseau doivent connaître les pièges et astuces qui peuvent avoir un impact significatif sur l'élaboration de leur stratégie d'accélération.

L'optimisation et l'accélération sont deux choses différentes. La transparence joue un rôle important dans le coût total de possession d'une solution d'accélération.

Beaucoup de fournisseurs proposent des solutions d'accélération ponctuelles afin de régler les problèmes de performance des applications en réseau ou sur sites. Cette approche permet de corriger certains problèmes, mais s'avère rapidement difficile à gérer et à concilier avec une démarche de gestion globale des performances des applications critiques sur le WAN.

Pour éliminer les trois goulets d'étranglements, garantir une accélération toujours sous contrôle et alignée avec les objectifs de performance de l'entreprise, il convient d'associer étroitement une solution d'accélération à des solutions de visibilité et d'optimisation par objectifs applicatifs.


Ainsi, l'entreprise pourra :
•    Accélérer la performance tout en la protégeant
•    Mettre en oeuvre une approche à la fois stratégique et tactique de l'accélération
•    Accéder à toute la performance du protocole TCP sans avoir à équiper l'ensemble des succursales
•    Mettre en cache et compresser les données
•    Accélérer de façon transparente les applications existantes


PIEGES ET ASTUCES DES TECHNOLOGIES D'ACCELERATION

1.    L'accélération n'est pas toujours la solution pour améliorer le temps de réponse. Dans un réseau congestionné, les technologies d'accélération n'ont pas le même impact que lorsque le réseau n'est pas pleinement utilisé.

2.    L'accélération fait de l'optimisation une question encore plus importante. Si elles ne sont pas associées aux technologies d'optimisation appropriées, les techniques d'accélération risquent d'aggraver les problèmes de qualité : congestion...

3.    La compression ne peut pas remplacer l'optimisation. Elle ne peut en rien remplacer les mécanismes QoS avancés.

4.    Les mécanismes d'accélération n'ont pas tous la même transparence vis-à-vis du système d'information. Ils tentent de minimiser l'impact du WAN sur les applications client-serveur.

5.    Les mécanismes d'accélération n'ont pas tous la même transparence vis-à-vis du WAN. Les solutions d'accélération forcent généralement le trafic à circuler entre deux équipements statiques. De plus, elles ont un sérieux impact sur le pare-feu, l'équilibrage de charge, le routage...

6.    La solution peut résider dans le système d'information lui-même.

Test connexion