La recherche universelle se met progressivement en place

La recherche universelle va progressivement modifier les règles du référencement. Dès maintenant, l'enjeu est de préserver la visibilité d'un site sur les moteurs de recherche, parmi une multitude de résultats multiformat.

En matière d'indexation, des changements sont annoncés depuis mai 2007, avec la mise en place progressive de la recherche universelle, nouvelle forme de présentation des résultats issus de tous types de formats de contenus : non plus seulement du texte, mais aussi des images, photos, vidéos, widgets (météo...), cartes, actualités...
 
Au regard du nombre croissant de contenus générés par les internautes eux-mêmes, l'Internet est plus que jamais tourné vers l'utilisateur final et les moteurs de recherche jouent un rôle important dans la construction d'un Web de qualité. Ils recherchent l'adéquation maximale entre la requête de l'internaute et les résultats proposés, pour toujours mieux répondre à ses besoins.
 
Ainsi, Google intègre désormais des résultats provenant de différentes sources. Les photos, images ou vidéos affichées proviennent essentiellement de portails vidéos, de sites d'actualités (AFP, presse quotidienne,...) et plus généralement des services Google tels Google Maps ou Local Business Center. 

D'autres moteurs de recherche suivent également cette voie.
Live Search et Ask.com proposent des contenus multimedias et Exalead affiche un encart permettant de préciser sa recherche par thématique et type de format.
 
Ces évolutions ont un impact non négligeable sur le référencement des sites Internet. En effet, sur une page de résultats majoritairement textuelle, l'oeil de l'internaute est immédiatement attiré par les éléments graphiques présents (images, photos,...), même s'ils ne sont pas en premières positions : il ne suffit donc plus d'être en haut de page pour maximiser son taux de clic.
 
Que deviennent les résultats traditionnels, du type HTML ou PHP ?
Ils sont déclassés dans la page pour apparaître après les services Google, ce qui menace réellement le référencement de la majorité des sites, en particulier ceux qui ne contiennent que des contenus textes.
 
Comment réagir pour assurer son positionnement ?
A l'heure où la recherche universelle en est encore à ses premiers balbutiements, la solution est d'utiliser le plus tôt possible ces nouveaux formats pour minimiser les risques de déclassement, mais aussi pour dynamiser l'activité des sites en les rendant plus attractifs.

D'autre part, les services Google sont le moyen le plus direct pour bénéficier de la recherche universelle : Google News pour les actualités, Google Maps pour localiser des points de vente ou des agences, Google Blog pour référencer un blog, Google Product pour les produits d'un catalogue,...
 
Pour optimiser le positionnement des sites dans les moteurs de recherche, les référenceurs et consultants e-marketing vont donc devoir inciter leurs clients à s'impliquer plus fortement dans le référencement et l'animation de leurs sites et à adopter des formats diversifiés de contenus. 
 
L'enjeu pour les entreprises est de profiter dès maintenant de la recherche universelle avant que les moteurs de recherche ne référencent les millions de contenus multi formats de la blogosphère.

Autour du même sujet