L’informatique durable au cœur de la stratégie de l’entreprise, est-ce possible ?

Depuis toujours, et de surcroît en période de morosité économique, l’entreprise est constamment à la recherche de solutions pérennes, sécurisantes et durables. L’Informatique, noyau souvent central du fonctionnement de l’entreprise, n’échappe pas à cette quête.

Depuis le début de cette année 2009, les responsables informatiques ont vu leur budget sérieusement revus à la baisse, mais pour autant, les objectifs et les résultats escomptés restent les mêmes : leurs entreprises ont plus que jamais besoin d'un système d'information efficace pour rester compétitives. Ces mêmes responsables informatiques sont donc face à un challenge majeur : construire une informatique durable et faire dès à présent le choix des outils qui vont leur offrir la garantie d'une informatique structurée de façon à résister à toutes les "intempéries".

Saas et Cloud Computing

L'adoption des SaaS se répand et s'impose progressivement comme un concept établi. En 2008, le marché des SaaS pour applications professionnelles a connu une croissance de 27% et, selon les analystes, ce marché devrait doubler de volume au cours des quatre prochaines années.

Un tiers des entreprises utilisatrices d'applications de CRM se tournent ou se tourneront vers les SaaS pour gérer leur clientèle. De surcroît, tous les grands acteurs du marché IT s'orientent vers la vente de services à la demande, avec une importance qui ne va cesser de croitre dans les années à venir.

 

Les Saas représentent donc un nouveau moyen de fournir et d'utiliser les logiciels en les convertissant en services ; ils peuvent être facturés sous forme de frais de location, même si les utilisateurs optent de plus en plus fréquemment pour un paiement à la carte, voire même pour une utilisation gratuite comme celle qui est proposée aux particuliers par Google Apps.

 

Enfin, les SaaS deviennent plus qu'un simple service d'externalisation des applications logicielles ; une large gamme de services incluant l'installation, la configuration, la sécurité, la maintenance, les mises à jour sont massivement proposées par tous les éditeurs, qui se doivent de s'adapter à cette nouvelle donne pour offrir à leurs clients un outil de qualité accompagnés d'une palette de services adaptées à leurs demandes.

 

L'année 2008 a également marqué un tournant dans l'adoption des Saas, car l'idée que la distribution logicielle sous forme de services pourrait constituer une stratégie de réduction des coûts efficace a fait son chemin grâce à l'avènement des infrastructures en nuage, le Cloud Computing

 

Grâce au Cloud et à son large éventail d'applications proposées, l'entreprise pourra avoir accès à ses données de façon plus simple, plus globale et donc plus automatisée.

 

Automatiser pour mieux administrer

Si Saas et Cloud représentent le socle indéniable de l'informatique durable souhaité par les entreprises, il n'en reste pas moins vrai que ses ressources, qu'elles soient matérielles ou logicielles, restent le point névralgique du système d'information et par conséquence de leur compétitivité.

 

Automatiser et administrer son parc informatique et ses applications critiques en mode SaaS ou au sein d'un Cloud n'est plus un tabou. D'une part les SaaS sont hébergés dans des infocentres professionnels gérés par du personnel spécialement formé, où les applications sont en réalité mieux sécurisées que dans n'importe quelle solution interne, et d'autres part les éditeurs de solutions d'automatisation sont largement impliqués dans ce type d'offre à la demande pour pouvoir garantir une gestion optimale des ressources.

 

Ainsi les professionnels de la gestion de parc telle qu'on la connaissait il y a encore quelques années qui ont pris le pari d'emboiter le pas des SaaS et du Cloud ont indéniablement pris une longueur d'avance et peuvent aujourd'hui offrir aux entreprises des outils de grande qualité technologique, parfaitement adaptés aux réalités économiques et financières des entreprises mondiales.

 

Automatiser des tâches récurrentes et consommatrices de temps, le tout en pouvant s'offrir le luxe de planifier tout un nuage de ces mêmes tâches à la demande, voilà ce qui est en train de révolutionner les métiers de l'informatique, du DSI à l'administrateur réseaux.

 

Des services adaptés aux besoins

Le climat économique actuel impose un nécessaire changement pour les fournisseurs de services : ils ne peuvent en effet plus se permettre d'attendre pour adapter en permanence leur modèle d'activité aux évolutions du marché. Ce changement constitue à l'évidence un véritable défi, et les services informatiques gérés sont clairement la solution à cette problématique.

 

Accompagner les DSI dans leur obligation de productivité et d'économie est une approche fondamentale pour les fournisseurs de plates-formes d'administration informatique. Ces dernières doivent offrir à leurs utilisateurs l'environnement le plus complet qui soit en matière d'automatisation des fonctions essentielles et de services intégrés incluant notamment le monitoring et les alertes réseau, la gestion des patches, les sauvegardes et la reprise d'activité après sinistre, la sécurité des points terminaux et la protection antivirus...

 

Mettre en œuvre une infrastructure informatique fiable, caractérisée par des mises à jours avancées, une meilleure disponibilité, une productivité supérieure des équipes, une plus grande satisfaction clients et des coûts de services stables est la clé du succès pour les éditeurs. Par ricochet c'est aussi tout l'écosystème, dont celui des partenaires intégrateurs, qui va en bénéficier. Le déploiement d'un nouveau modèle de services gérés grâce une distribution efficace des services et une grande simplicité d'exploitation va leur garantir des marges plus importantes et un flux de revenus plus régulier.

 

Pour conclure, on peut imaginer que l'informatique durable soit une utopie, car l'innovation est par essence même en perpétuel changement. Cependant, grâce à ces nouveaux modes de conception de l'informatique que sont le SaaS et le Cloud Computing, accompagné d'une administration des ressources correctement optimisée, nous sommes en train de créer un système d'information où les efforts ne sont plus consacrés essentiellement à l'opérationnel mais surtout aux développements stratégiques si importants pour l'entreprise. L'informatique durable... yes we can !

Autour du même sujet