Externalisation : tendance durable ou phénomène lié à la crise ?

Bien souvent, les solutions d’externalisation de type SaaS, On Demand… ne sont abordées qu’à travers le prisme des économies générées. Tantôt elles sont vendues comme des remèdes anti-crise, tantôt le seul argument mis en avant est la réduction des coûts.

Si le TCO (désolé l'acronyme) est certes abaissé de 25 à 40%, si les investissements en matériel, sécurité, licences sont effectivement réduits, les différents acteurs de l'externalisation ne passent-ils pas à côté d'enjeux tout aussi importants ?

Limiter sa communication à ces caractéristiques, servir systématiquement un discours lié à la crise, c'est implicitement faire passer l'externalisation comme une solution provisoire, un pis-aller en attendant des jours meilleurs. C'est également occulter que l'externalisation représente un tournant majeur de l'industrie informatique.

En marge du volet économique, les avantages, d'un point de vue pratique comme technique, sont pourtant nombreux :

- Rapidité et flexibilité de déploiement
- Souplesse d'évolution : puissance à la demande
- Transfert des contraintes techniques : l'entreprise reste concentrée sur son métier
- Outils informatiques et environnement de travail personnalisé toujours accessibles
- Accès à des applications de premier plan jusque-là jugées trop complexes à installer et à maintenir
- Données sécurisées
- Problématique multi-site ou nomade solutionnée

Alors que cette liste n'est pas exhaustive, ces bénéfices sont suffisamment éloquents pour être mis en avant. Ils sont les signes d'un mouvement sans doute irréversible, d'une révolution qui est en marche et qui devrait s'accélérer avec les progrès technologiques.

Enfin, le Green n'est désormais plus une posture, un argument purement marketing. Fini le temps où certains acteurs pouvaient se contenter de faire du Greenwashing. Le public est de plus en plus informé, de plus en plus prompt à sanctionner, la législation environnementale chaque jour plus contraignante...

L'externalisation est justement Green : la maintenance et la supervision centralisées permettent de réduire les déplacements, l'empreinte et la consommation sont limitées grâce à la mutualisation, les châssis lames sont évolutifs...

Bref, l'externalisation dispose d'atouts suffisamment importants pour durer dans le temps et ne pas être réduit à son aspect low cost.

Autour du même sujet