Aligner le métier et le SI ne peut se faire qu'avec méthode et outillage

Aligner le métier et le système d’information est plutôt complexe et à défaut de méthodes et de bon outillage, cela est impossible. Philosophie de l'approche nécessaire pour voir un alignement se faire avec succès.

Dans un marché où la concurrence est de plus en plus forte et enévolution constante, les entreprises doivent trouver des moyens pouraméliorer leur efficience, notamment au travers des pratiques métierset de l'efficacité de leur système d'information.

Dès lors se pose la question suivante : comment peut-on s'assurer que les objectifs métier répondant à la stratégie de l'entreprise soient bien pris en compte par le SI, et de faire en sorte qu'ils deviennent un acteur primordial pour répondre aux enjeux d'aujourd'hui et de demain des entreprises ?


Une démarche processus collaborative éprouvée doit être utilisée pour faciliter la mise en œuvre opérationnelle de cette stratégie. Cette démarche doit notamment permettre de définir un ensemble d'informations standard à tout modèle d'entreprise.

Cette démarche doit également s'appuyer sur une approche pragmatique de la construction des éléments métiers et techniques de niveau similaire permettant de construire son projet, telle que la description des besoins du métier par les processus et la description de l'architecture applicative qui pourrait être mise en place. La prise en compte par niveau de description des contraintes permet un alignement permanent du projet pour garantir la qualité du produit fini en respectant les délais et les coûts. Cette démarche peut naturellement être mise en œuvre autour des quatre axes des projets qui sont : métier & fonctionnel, organisation, méthodes et technologies.

Pour faciliter la mise en œuvre de ce type de démarche, il est nécessaire de s'appuyer également sur la mise en place d'un référentiel d'entreprise lui permettant de concevoir, modéliser, documenter... l'ensemble de ces éléments pour permettre une meilleure compréhension, un meilleur pilotage, une juste évaluation des impacts et des risques afin de garantir une évolution cohérente de l'ensemble et pour augmenter l'efficacité de l'entreprise.

Un référentiel d'entreprise (il existe des solutions aujourd'hui comme Aris, Casewise, Mega et Metastorm par exemple) doit permettre de décrire l'entreprise dans son ensemble. En effet, tout élément qui touche à l'entreprise peut être représenté dans la cartographie à condition de les lier entre eux pour leur donner "une raison d'être".

Ainsi, nous définissons un ensemble d'informations standard à tout modèle d'entreprise constituant  une base de connaissances globale de l'entreprise intégrant :

- Une description des vues métier/IT dans le référentiel (construction dans le référentiel de l'entreprise des modélisations métier et IT cohérentes et dépendantes : par exemple données métiers et modèle de données IT).
- Une mise en place de l'organisation et de la gouvernance (organisation et pilotage de cette construction pour qu'elle devienne standard au nouveau projet. Développement et mise en œuvre d'un cadre méthodologique interne à l'entreprise).

- Une gestion du cycle de vie des processus (Après avoir décrit et aligner les métiers et l'IT, il faut garantir la pérennité de l'ensemble et pour cela réaliser un cadre méthodologique de gestion du cycle de vie pour gérer des écarts minimum, et maitrisables entre les évolutions des pratiques métier et le système d'information sans tout recommencer).
- Une analyse d'impacts métiers / IT (Les relations entre l'ensemble des objets décrits dans le référentiel permet de mesurer les impacts de toutes les modifications métiers ou techniques, cadrer les projets d'évolution et limiter les risques sur les processus, les organisations ou les systèmes techniques connexes).

Pour répondre à la complexité du sujet et l'importance des enjeux, Il est nécessaire d'apporter tout un savoir-faire et des méthodes permettant de définir, organiser et mettre en œuvre cet alignement métier/SI au travers d'une démarche adéquate et d'un référentiel d'entreprise nécessaire aux évolutions de l'entreprise à court, moyen et long termes.

C'est l'objectif d'une démarche de type TopUp qui permet de mixer une approche Top-Down avec une approche Bottom-Up. Les "bonnes" expériences sont de plus en plus nombreuses d'une telle approche et l'expérience démontre dores et déjà que l'alignement métier/SI n'est plus un mythe même si bien sûr cette stratégie est une stratégie de moyen voire de long terme.


Jean-Noël Gillot et Julien Varin

Autour du même sujet