La Saga du BPM : introduction au BPM (1er partie)

Le BPM est un terme qui est mis à toutes les sauces. Qu'en est-il ? Quels sont ses outils ? Pourquoi ? Premier volet d’une série de huit articles sur la gestion des processus métier.

La forte compétitivité demandée aux entreprises leur impose d'optimiser les processus pour chercher la manière d'améliorer l'efficacité tant financière que la capacité d'être réactive aux évolutions de leur environnement. Le Business Process Management  apporte traçabilité et pilotage des processus de l'entreprise, mais également le niveau de mesure nécessaire à l'identification de problèmes potentiels au sein d'un ou plusieurs processus. Pour ce faire, il répond aux 3 objectifs majeurs suivants :

- La qualité pour aligner la demande clients et partenaires aux produits ou services livrés.
- Le délai qui doit être de plus en plus réduit pour la mise sur le marché de nouveaux produits ou services, pour la livraison de ceux-ci.
- Les coûts qui doivent être de mieux en mieux maitrisés pour permettre d'être performant au niveau de ses revenus, voire efficient vis-à-vis des actionnaires.


Définition

Un processus métier est un enchainement ordonné d'activités, qui se déroulent en série ou en parallèle, qui sont exécutées par des personnes ou par des applications et qui aboutissent à un résultat attendu.

La gestion des processus métiers (Business Processs Management : BPM) est une discipline qui comprend 4 axes principaux :

- La modélisation des processus : représentation graphique des processus.
- L'automatisation des processus : pour ce qui est automatisable et intégrable.
- La gestion des processus : états des processus et cycle de vie.
- L'optimisation : amélioration des processus basée sur des métriques réelles de performance des processus.

Le BPM permet de gérer et d'améliorer les processus de l'entreprise durant leur cycle de vie en s'accompagnant d'outils permettant de modéliser, intégrer, superviser et analyser le fonctionnement des processus.


Business Process Management Suites

Toute entreprise utilise aujourd'hui des procédures, appelées également processus métiers, qui décrivent comment l'entreprise effectue ses diverses activités. Elles doivent, en premier lieu, formaliser et documenter les processus à travers une phase de modélisation pour identifier des activités, règles, acteurs et systèmes qui sont utilisés. En second lieu, automatiser tout ou une partie des processus métiers, afin d'apporter flexibilité, traçabilité et mesure.

Pour ce faire, il existe des outils de Business Process Management qui convergent vers des outils plus complets appelés "Business Process Management Suites", et dont les 4 éléments principaux sont :

- La modélisation pour décrire, documenter et simuler les processus.

- L'intégration pour s'intégrer au système d'information et bénéficier de l'accès aux informations nécessaires aux processus.

- Le workflow dit "humain" (on parle également de travail collaboratif) pour permettre la gestion d'activités manuelles ou semi-automatiques et accessibles, voire administrables, via une interface utilisateur de type "client léger"

- Les tableaux de bord qui apportent le suivi d'un processus métier et de ses activités ainsi que des indicateurs associés.

Autour du même sujet