Conférence Intranet Insider de New York : des projets, des envies, des questions et des freins

Pendant deux jours, New York a été le lieu d'une conférence dédiée aux intranets avec de nombreux témoignages d'entreprises. Deloitte, General Electric, Alcatel Lucent, Intel et bien d'autres ont levé le voile sur leurs projets intranet 2.0.

La salle était remplie de professionnels de l'intranet avec le plus souvent de longues années d'expériences derrière eux. Pas de génération Y dans la salle mais des managers ayant souvent une dizaine d'année d'expériences et quelques projets Web et intranet derrière eux.

Le paysage américain était bien représenté avec des entreprises venant de nombreux Etats de la Côte Est et de la Côte Ouest. C'était donc un beau panel de l'état de l'intranet aux Etats Unis. A noter , la seule présence française lors de ces deux jours était Tarik Lebtahi de Dassault Systèmes qui a fait impression auprès des autres professionnels avec son projet SwYm qui a été un des sujets d'échanges en dehors des présentations.
 
Au cœur du pays de l'oncle Sam, il paraissait évident d'avoir une prédominance de Microsoft et d'exemples avec SharePoint. Ce fut le cas mais avec des interrogations pour aller vers certaines fonctionnalités 2.0 et l'utilisation des solutions IBM pour certaines entreprises. La solution SharePoint n'étant jamais mise en question complètement, nombre de chef de projets ont exprimés leurs frustrations dans des blocages ou contrastes entre ce qu'ils voulaient et pensaient avoir et ce qu'ils avaient aujourd'hui.
 
SharePoint ne fut pas le sujet principal, battu par la killer application du moment : Yamer.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le jumeau de Twitter mais dont le business model a été de se développer au sein des entreprises. Chose réussie avec une présence très forte dans les entreprises nord américaines en quelques mois. A aucun moment Twitter n'a été cité ; alors même que le micro bloging en entreprise est un incontournable autant pour ses intérêts en interne que pour les liens possibles en externe.

Cette montée en force du micro bloging semble aller de paire avec l'évolution des intranets en 2.0. Les sites présentés ont souvent une approche 1.0 avec d'abord de l'information descendante et menu gauche, mais en y intégrant des fonctionnalités 2.0 dont les blogs, la vidéo, le partage, ... La personnalisation et le modèle NetVibes ont été très souvent mis en avant.
 
A contrario de l'engouement que l'on peut voir en France ; lors de cette conférence, les réseaux sociaux internes n'ont pas été un élément fort. Par contre, les fiches profils et annuaires sociaux avec possibilité de rédiger librement et d'annoter ou les espaces communautaires sur la base de wikis ou de blogs sont là.  
 
Le partage et la capacité de donner son avis et réaliser des commentaires sur l'ensemble des documents et informations de l'intranet sont généralisés. Les responsables intranet ont vite passé la question sur l'anonymat ou non du salarié sur l'intranet et sur l'auto régulation des commentaires qui paraissent naturels pour eux. Par contre, les deux sujets de questionnement sont la gestion d'une masse d'information de plus en plus importante et la animation/gestion des communautés. Il apparaît de nouveaux métiers et il était intéressant de voir des intitulés de postes avec "innovation", "community" ou "entreprise 2.0" à la place de responsable intranet.
 
Au niveau des projets, il a été souligné à de nombreuses reprises l'importance de l'accompagnement de l'ensemble des utilisateurs. L'implication et l'information du management dès le départ du projet intranet sont des incontournables. L'implication des salariés tout au long de l'évolution de l'intranet devient normal avec des environnements qui s'enrichissent grâce aux actions de tous les collaborateurs.
 
Lors d'une des tables rondes sur l'avenir des intranets, les éléments réunissant les intervenants fut le développement du micro bloging en interne, l'accessibilité de l'intranet via le iphone et d'autres outils numériques et enfin l'utilisation de solutions en cloud computing.


Xavier Aucompte interviendra lors de la conférence intranet du 15 juin 2010 organisée par Benchmark Group.

Autour du même sujet