Les grands principes de l’hébergement à valeur ajoutée

L’hébergement traditionnel doit se restructurer en profondeur afin d’offrir toutes les garanties nécessaires au maintien en conditions optimales des applications. La mise en place d'une politique de Service Level Agreement doit être réalisée.

Plus que jamais, l’hébergement et la disponibilité des applications se positionnent comme des données incontournables au sein des entreprises et des administrations. En ce sens, l’hébergement traditionnel doit se restructurer en profondeur afin d’offrir toutes les garanties nécessaires au maintien en conditions optimales des applications.

La mise en place d'une politique de Service Level Agreement (SLA) doit donc être réalisée. Un SLA est un contrat définissant les engagements de l'hébergeur, quant à la qualité de sa prestation, et les pénalités engagées en cas de manquement. Cette qualité doit être mesurée selon des critères objectifs et acceptés par les deux parties.

Proposer un hébergement à valeur ajoutée est également synonyme de prestations "sur mesure". Ainsi, chaque projet doit être abordé de manière personnalisée et chaque plate-forme élaborée en fonction des besoins exprimés. Cela demande donc de prendre en compte tous les aspects du projet et de déployer des infrastructures pérennes, capables d'évoluer rapidement et en toute sécurité en fonction des besoins du client.

Les hébergeurs de nouvelles générations doivent également bénéficier d'une très forte culture en matière de maintien en condition d'applications critiques. En effet, héberger des applications stratégiques oblige à maîtriser de nombreuses problématiques :

- Très forte fréquentation (avec ou sans saisonnalité)
- Haute disponibilité
- Forte sécurisation (Applications de transactions, données sensibles)
- Evolutivité (accompagnement des évolutions et proactivité pour faire face aux défis immédiats et futurs), etc.

Des offres globales prenant en compte ces différentes données sont donc indispensables. Un rôle de conseil et d'accompagnement permanent doit également être réalisé par les équipes techniques et les consultants. Chaque client peut ainsi se reposer sur son hébergeur, en tant que véritable partenaire de confiance, afin de pouvoir se concentrer sur ce qui touche directement à son métier : le principe même de l'externalisation.

L'exploitation doit être impérativement opérée par des équipes très expérimentées et compétentes sur les technologies en vue du marché. Les moyens humains et techniques mis en œuvre doivent permettre d'assurer un service optimal pour les clients qui n'exigent rien de moins que l'excellence. Cela s'explique principalement par la nature critique des applications hébergées : transactionnelles, etc.

Les hébergeurs doivent enfin entreprendre une démarche reposant sur la mise en conformité des plates-formes avec les exigences de leurs clients, notamment en termes de qualité de service. Les fondamentaux de leur "valeur ajoutée" sont donc : une administration en mode 24/7et un dispositif à la fois puissant et personnalisé de support envers leurs clients (hotline / niveaux 1 à 3 / astreinte).

Autour du même sujet