Marchés émergents : comment les aborder ?

Quelques conseils aux DSI qui ont la tâche d'optimiser leur réseau de télécommunications sur ces marchés.


Récemment, le Boston Consulting Group (BCC), dans une étude publiée en janvier 2010* rapportait que le taux de croissance annuel de la Chine, de l'Inde et du Brésil se situerait entre 4 et 9% au cours des cinq prochaines années alors qu'il serait de 2% pour les marchés américains, européens et japonais.

Par ailleurs, le BCC précisait que, pour certains secteurs tels que l'automobile ou la production, les marchés émergents étaient rarement considérés comme des centres potentiels de R&D. En effet, selon le BCC, les entreprises sont plus intéressées par les économies potentielles à réaliser au travers d'une main d'oeuvre meilleure marché que par les débouchés commerciaux que peuvent représenter ces mêmes pays. 

Ainsi, pour le Boston Consulting Group, installer des centres de production diversifiés et des bureaux commerciaux dans les marchés émergents permettrait d'augmenter les ventes sur ces marchés en croissance. En répliquant ce modèle à d'autres marchés émergents, les entreprises pourraient réaliser d'importantes économies d'échelle au niveau des structures commerciales locales et internationales. 

A mon sens, il existe une tendance similaire chez les clients multinationaux qui cherchent à capitaliser sur le personnel local dans les marchés émergents pour améliorer leur productivité et leurs ventes au niveau global. Mais bien souvent, l'intérêt d'avoir un réseau global sans couture dans ces régions - essentiel pour la croissance de l'activité - est négligé. 

Selon moi, tenant compte de ces différents aspects, il est judicieux de prodiguer quelques conseils aux DSI qui ont la tâche d'optimiser leur réseau de télécommunications sur ces marchés.
 
1.     Flexibilité dans la fourniture du projet - le besoin métier est roi

La réputation de flexibilité dans la gestion de projet est une mesure clé du succès pour les entreprises internationales et critiques afin d'établir une certaine crédibilité auprès des nouveaux clients et des partenaires sur de nouveaux marchés.

Cette flexibilité se reflète dans des solutions rapidement déployables, une intégration simple dans les réseaux existants et des contrats souples pour soutenir des durées de projets différentes. Ces aspects sont particulièrement importants dans les marchés émergents où le respect des délais de déploiement peut se révéler particulièrement aventureux.


Pour pouvoir respecter des délais de déploiement courts sur les marchés émergents, il faut adopter une stratégie d'achat souple et comprendre les nuances des marchés des réseaux locaux. C'est là tout l'intérêt de pouvoir travailler avec un fournisseur qui a des relations établies avec les prestataires locaux et qui peut relier ces réseaux avec le réseau global.

La combinaison de ces facteurs garantit l'accès aux meilleurs services disponibles et la meilleure expertise locale pour respecter les délais. Enfin, l'élément final pour garantir la meilleure flexibilité est la capacité du fournisseur à offrir des solutions de secours rapides à déployer (au cas de retard du déploiement du projet).
 
2.  Qualité de service constante
Répondre aux besoins métiers de façon précise, constante et opportune à travers plusieurs régions peut être un véritable challenge. Cependant, avec des procédures et des systèmes standardisés, rien n'est insurmontable. Assurer une disponibilité optimale et une fiabilité homogène du réseau dans les marchés émergents est d'autant plus critique que les entreprises vont aussitôt chercher à gagner des parts de marché.

Il est essentiel pour garantir de bon résultats de s'appuyer sur des partenaires locaux dans les marchés émergents tout en ayant l'assurance de bénéficier de SLA homogènes à travers le monde géré par des équipes en local. Identifier un fournisseur capable d'offrir une transparence complète sur la gestion des incidents au travers d'un portail de reporting centralisé améliorera la performance globale du système d'information et permettra de se concentrer sur les problématiques métiers plutôt que sur la gestion des opérateurs.

Les engagements sur la qualité du service doivent aussi être homogènes, quels que soient les opérateurs sous-jacents, la technologie utilisée ou l'emplacement du site.
 
3.  Vos coûts réseaux à l'épreuve du temps
Il est essentiel de bien comprendre la problématique de coûts d'entrée sur les marchés émergents pour prendre les bonnes décisions ; il faut cependant garder à l'esprit que les coûts comme la disponibilité des offres évoluent fortement et très rapidement.

On trouve souvent les meilleurs prix auprès des fournisseurs locaux mais cela oblige à établir des relations avec ces acteurs locaux et peut impliquer une multitudes de coûts cachés qui n'étaient pas forcément prévus au départ. Toute solution "low cost" devra proposer des normes de qualité acceptables et seul le critère prix ne pourra être retenu dans la sélection d'une solution, il faut impérativement lui associer la performance.
 
Lors d'une évaluation des fournisseurs vers et sur les marchés émergents, il est important d'adopter une approche qui donnera toute la visibilité des fournisseurs locaux, avec des critères comparatifs de prix, de performance et de livraison. Si l'on fait appel à un opérateur global, il est très important de s'assurer qu'il évalue avec précision les partenaires sur lesquels il va s'appuyer et qu'il ait bien mis en place toutes les procédures pour gérer des réseaux multi-opérateurs afin de décharger vos équipes de la gestion complexe de plusieurs opérateurs.

L'élément le plus important pour garantir l'évolution des prix des réseaux dans les marchés émergents est la disponibilité très fluctuante des prix et des services, phénomène habituel dans les régions en développement. Les fournisseurs de services, qui peuvent réviser annuellement leurs options de prix, de service et de technologie et ajuster la solution pour en tenir compte, peuvent apporter des réductions de coûts significatives pendant la durée de votre contrat et vous assurer le plus faible coût global.   
 

4. Services collaboratifs
Parce que les compétences sont souvent réparties aux quatre coins de la planète et que de nouveaux services et applications permettent désormais à des équipes virtuelles de se mettre en place, les entreprises ont de plus en plus recours à ce mode d'organisation, les équipes pouvant se partager l'information au travers de bases de connaissance. Mais ceci ne peut fonctionner sans un réseau correctement adapté à ces nouvelles applications très gourmandes en bande passante. Il faut alors recourir à des services hauts-débits et une optimisation du trafic critique.

Dans les pays émergents, les meilleures performances sont obtenues en s'appuyant sur plusieurs opérateurs Ethernet locaux et d'autres alternatives hauts-débits afin d'obtenir le service au meilleur prix. Là où ces opérateurs locaux peuvent être reliés au backbone global VPLS/Ethernet, la solution d'Application Aware Networking avec cache, compression et optimisation des protocoles peut permettre le transfert de gros fichiers sans impacter les autres services et garantir que votre précieuse bande passante est allouée de façon appropriée au trafic le plus important.


* Etude datée du 6 janvier 2010, consacrée à la croissance dans les pays émergents : http://www.bcg.com/media/PressReleaseDetails.aspx?id=tcm:12-37308.

Test connexion