L’avenir de notre économie et de l’IT est dans les nuages !

Pour disposer d’une IT as a Service, il est donc aujourd’hui opportun pour les grandes entreprises d’identifier les applications qui profiteront le plus rapidement des services de Cloud Entreprise.

Vous qui avez été bloqués en 2010 par un nuage de poussières volcaniques et qui scrutés de nouveau l'espace aérien, vous ne pouvez pas me contredire. Plus que jamais, l'année 2011 sera marquée par l'avènement du Cloud !

 

Le Cloud...Computing s'affirme comme le modèle d'exploitation des systèmes d'information pour les années à venir. Pour la première fois, un rapport - « Cloud Dividend 2011 », Centre for Economics and Business Research, Dec. 2010 - a calculé et analysé la valeur de l'adoption du Cloud Computing au niveau macroéconomique. Résultat, le Cloud Computing rapporterait 177,3 milliards d'euros par an à l'horizon 2015, aux principales économies européennes - Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne et Italie. En France, 37,4 milliards d'euros seraient ainsi gagnés par les entreprises en adoptant les technologies du Cloud Computing.

 

Voilà un challenge intéressant pour les Directions Générales et les Directions des Systèmes d'Information. Désormais empruntes de technologies, les entreprises qui sauront tirer le meilleur parti de cette (r)évolution informatique, apportant flexibilité et réactivité, seront sans nul doute les premières à raccrocher le wagon de l'innovation et de la croissance. Les Directeurs des Systèmes d'Information seront donc plus que jamais au coeur de la création de valeurs des entreprises et de leur transformation dans les cinq prochaines années.

 

Confrontés à une informatique hétérogène, souvent  cloisonnée, les grandes entreprises doivent elles aussi saisir cette opportunité offerte par le Cloud Computing pour transformer leur IT. La première vague d'adoption des technologies de virtualisation ont permis aux DSI de réduire les coûts en optimisant l'utilisation des ressources informatiques, puis d'améliorer la qualité de service offerte à leurs utilisateurs en renforçant la fiabilité du SI. L'adoption de solutions de Cloud Computing dédiées aux entreprises, privées - externalisées ou internes - et hybrides, est un atout de poids pour enfin concilier les deux missions confiées aux DSI : offrir un « service IT » support à l'innovation des directions métiers, aligné sur la stratégie d'entreprise tout en optimisant substantiellement ses « usines IT » pour réduire les coûts.

 

Pour disposer d'une IT as a Service, il est donc aujourd'hui opportun pour les grandes entreprises d'identifier les applications qui profiteront le plus rapidement des services de Cloud Entreprise. A l'instar des pilotes de planeurs, cette action devra s'accompagner d'une parfaite connaissance des nuages pour tirer le meilleur parti des solutions de Cloud Entreprise disponibles sur le marché. Concrètement, cette étape passera immanquablement par le développement de nouvelles compétences en matière de néphologie - étude des nuages, mais surtout par une connaissance et une analyse proactive des besoins des directions métiers.

 

Qui eut cru qu'il serait nécessaire aux DSI de suivre les cumulus pour satisfaire les besoins des utilisateurs tout autant que les directions financières... ?

Autour du même sujet