La performance des sites web : une donnée stratégique pour développer sa compétitivité

Pour s'assurer de bénéficier de performances optimales, il convient d'anticiper les pics de connexions et de prendre en compte les fortes montées en charge.

Internet est désormais incontournable dans notre mode de travail. De la simple recherche d’informations jusqu’à l’acte d’achat en ligne, nous passons de nombreuses heures à surfer sur différents sites. En ce sens, les sociétés ne doivent pas perdre de vue que la disponibilité et les performances de leur site peuvent représenter un avantage concurrentiel stratégique.


Ainsi, nombre d'études indépendantes réalisées par différents cabinets d'analystes montrent que les performances d'un site w=Web peuvent avoir une influence majeure sur le trafic du site. Dans ce contexte, Fred Wilson, l'un des plus grands investisseurs dans le monde de l'Internet, a présenté la vitesse et la performance web comme les données les plus importantes à l'occasion du Future of the Web de Miami en 2010. De manière générale, plus le temps de réponse est rapide et plus le nombre de visites augmente. Quelques secondes peuvent donc faire la différence... et ce, indépendamment de la qualité des informations proposées ou des produits disponibles.

 

Performance et disponibilité sont donc deux données clés à surveiller pour être compétitif. Il est important d'intégrer ces éléments dans son projet dès la conception d'un site Web et de bien étudier les éléments liés à l'optimisation des performances. N'oublions pas qu'il faut également prendre en compte que chaque visiteur n'aura pas nécessairement une connexion haut ou très haut débit (bien que cela ait tendance à se généraliser) ! Il est donc fondamental de proposer un site accessible rapidement, et ce quelles que soient la configuration et la connexion du visiteur.

 

Bien entendu, les temps d'affichage peuvent varier en fonction du type d'activité lié au site. Ainsi, à titre d'exemple, l'on considère que le temps d'affichage d'une page d'un site marchand doit être inférieur à 1,3 seconde alors que celui d'un site d'information doit être inférieur à 4,5 secondes...

 

Selon Yahoo, un ralentissement de 400 ms impacte le trafic de 5 à 9 % . L'on mesure donc bien l'importance liée à la performance. Une ou deux secondes peuvent impacter fortement le chiffre d'affaires dans le cas d'un site e-marchand par exemple.

 

Pour s'assurer de bénéficier de performances optimales, il convient également d'anticiper les pics de connexions et de prendre en compte les fortes montées en charge. A cette occasion, les performances d'un site Internet pourront être limitées par différents facteurs, par exemple les accès disque, la mémoire ou encore la bande passante. Il conviendra donc d'identifier les points de blocage et de définir des objectifs d'amélioration.

 

Les temps d'accès et la disponibilité doivent donc être une source de veille constante de la part des acteurs du Web. C'est en conjuguant une offre de services attractive et des performances optimales que ces derniers pourront durablement se développer en augmentant leur nombre de visiteurs, en vendant plus de produits... Les efforts ne doivent donc pas porter uniquement sur le marketing, mais également sur la performance des infrastructures techniques et des plates-formes Internet.

Autour du même sujet