Recette pratique pour un réseau électrique (plus) intelligent

Correctement réalisé, un réseau électrique modernisé optimise la fiabilité, l'efficacité et la sécurité de l'ensemble du système de distribution d'énergie.

La pression du marché qui veut l'extension et l'amélioration des capacités du réseau électrique impose une modernisation de l'infrastructure du réseau de communications  public. Parce que les réseaux des services publics sont soumis à une demande de plus en plus forte, les compagnies recherchent le moyen de maximiser leur valeur afin de maîtriser les coûts opérationnels et d'augmenter la contribution du réseau à l'activité.
 
Aujourd'hui, les réseaux de service public sont généralement constitués d'anneaux SONET/SDH de coeur de réseau reliant les sous-stations aux centres de contrôle réseau. Les périphériques des sous-stations sont connectés au réseau de communication par une série d'interfaces aussi coûteuses que rigides et, outre les anneaux fibre optique, les réseaux sont habituellement basés sur une combinaison de lignes cuivre louées et de systèmes sans fil.
 
L'évolution vers le réseau électrique intelligent accentue le besoin de capacité et de contrôle sur le réseau, tandis que le trafic Ethernet et IP augmente rapidement à cause des nouvelles applications paquet. Cependant, les actuels protocoles hérités et le trafic TDM ne vont pas disparaître du jour au lendemain. La modernisation du réseau doit donc donner lieu à une approche pratique qui permette une évolution contrôlée, abordable et gérable, et ce des réalités du réseau d'aujourd'hui jusqu'à l'infrastructure de nouvelle génération.
   
Les trois phases de cette évolution sont les suivantes :

- Ajout du WDM pour pérenniser le réseau 

L'augmentation des besoins de bande passante, due à la croissance des données des compteurs, de la surveillance vidéo et des applications d'optimisation du réseau électrique, orientent les coeurs de réseau vers le WDM (Wave Division Multiplexing). Le WDM libère la capacité de la fibre et forme la fondation d'un réseau de transport de service public à large bande flexible et évolutif.

- Ajout d'un Ethernet orienté connexion pour un backhaul fiable et prévisible

Ethernet est la technologie de transport la plus efficace et la plus rentable pour gérer le volume croissant de trafic IP sur les réseaux de service public. Cependant, certaines compagnies doutent de la fiabilité et de la prévisibilité du transport IP/Ethernet pour les données critiques. Un Ethernet orienté connexion et normalisé répond à ces inquiétudes au moyen de "circuits" prévisibles optimisés pour le trafic qui garantissent des communications homogènes et déterministes.

- Ajout d'un backhaul Ethernet radio pour compléter la couverture du territoire


L'étape finale de cette stratégie de modernisation pratique consiste à relier les utilisateurs finaux, -c'est-à-dire les consommateurs du réseau électrique intelligent- aux centres de contrôle et de données des services publics. Dans une infrastructure AMI (Advanced Metering Infrastructure), l'interconnexion des compteurs intelligents du domicile ou de l'entreprise s'effectue en général via un réseau sans fil -maillage radio, cellulaire commercial ou WiMAX- qui joue le rôle de pont de communications entre les compteurs intelligents et le coeur de réseau, permettant ainsi aux données de circuler entre les clients et le service public et vice-versa.

-   

Correctement réalisé, un réseau électrique modernisé optimise la fiabilité, l'efficacité et la sécurité de l'ensemble du système de distribution d'énergie. Il repose sur une plate-forme de communications bidirectionnelles qui est hautement fiable et constamment disponible, tout en restant abordable en termes de coûts d'installation et d'exploitation.

Eric Sèle est vice-président et directeur général Europe du Sud, Centrale, Moyen Orient et Afrique chez Ciena (NASDAQ : CIEN)
 

Autour du même sujet