SaaS, Cloud, tablettes et smartphones... Comprendre les usages numériques qui feront l’édition logicielle de demain

Le marché du matériel informatique montre des signes de saturation: les PC ne se vendent plus aussi bien, les leaders tel que HP changent de politique commerciale et des usages numériques apparaissent. Devant ces mutations du marché, les éditeurs logiciels peuvent rapidement perdre leurs marques.

Les pratiques d'achat des logiciels en mutation

Impossible aujourd’hui de lire une revue économique ou informatique sans tomber sur un article qui vente les mérites du SaaS et du Cloud Computing. Rien de très étonnant, puisque le Cloud offre aux entreprises une alternative économique aux logiciels traditionnels. Entre mythe pour certains et réalité pour d’autres, il faut admettre que les premières conséquences de la dématérialisation se font sentir.
Aujourd’hui le SaaS, permet aux entreprises de ne plus à avoir à gérer la partie matérielle, logiciel et réseaux… Mais d’avoir de l’immédiat, du facile et du souple. En effet, le SaaS apporte un grand nombre d’avantages aussi bien économiques, car moins cher qu’un logiciel desktop mais également plus rapides à implémenter (évolution, modification, intégration…).
Certains professionnels s’interrogent alors sur leur achat de logiciel : acheter une licence et avoir un logiciel « rigide » qui peut devenir très vite obsolète, ou s’abonner à un service logiciel léger qui pourra facilement suivre les mutations du marché.

Le modèle de diffusion des logiciels en pleine transformation
Des déclarations de feu Steve Jobs en passant par la pirouette stratégique de HP, de plus en plus d’experts et d’observateurs s’entendent à dire que les supports numériques se dirigent vers l'ère post-PC. Pour illustration, les ventes de PC ont décliné au premier trimestre 2011 pour la première fois de leur histoire. Les nouveaux usages liés à la mobilité sont au cœur de cette évolution.
A présent, les tablettes et les Smartphones ne peuvent plus être mis de côté par les éditeurs. La grande majorité doit même dès à présent intégrer le concept de la mobilité au plus tôt dans le développement de leur logiciel. Cela signifie qu’il est nécessaire pour eux de concevoir leur produit dans un environnement global et non plus comme un outil isolé. La “joignabilité”, l’aspect collaboratif ou la géolocalisation sont autant de fonctionnalités exigées aujourd’hui par un nombre croissant d’utilisateurs.
Le marché de l’édition logicielle est un marché changeant, il est donc essentiel de concevoir des logiciels agiles et ouverts pour éviter d’avoir trop de contraintes devant l’apparition d’un nouveau réseau social, ou face à la nécessité d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.
Dès le départ, il est indispensable d’étudier les usages pratiqués sur son marché et de faire en sorte que le logiciel puisse y répondre sans difficulté. Il est également nécessaire de mener une réflexion sur l’environnement numérique dans lequel le logiciel va s’implanter afin que celui-ci ne soit pas en décalage avec la réalité.

Le SaaS face à la réalité du terrain
Diversifier son activité et développer des solutions SaaS, c’est non seulement une évolution technique mais également un changement de business model. Il faut se préparer à gérer la durée de transition, jusqu’à la rentabilité. Mais il faut également, veiller à ce que vos nouvelles offres ne viennent pas cannibaliser celles déjà présentes sur le marché.
 

 

Autour du même sujet