Un nouveau mode de conception des systèmes doit s'imposer au management

Taylor avait systématisé la parcellisation des tâches, séparant nettement les phases de conception et d'exécution. Son modèle scientifique de l'organisation du travail est désormais largement remis en cause par l'utilisation des systèmes d'information décisionnels.

Les structures des entreprises qui réussissent présentent une rupture significative avec les organisations classiques fondées sur le modèle Taylor.
L’approche de la conception des systèmes d’information décisionnels doit marquer, elle aussi, une rupture de continuité avec les systèmes informatiques classique de production.
Il ne s’agit plus de parcelliser les tâches, voire de remplacer l’homme, mais bien au contraire de communiquer, de partager l’information et d’assister l’acteur dans sa capacité à réagir rapidement dans l’incertain.
Le processus de la décision doit être abordé dans une dimension coopérative. Il n’y a plus un décideur et des exécutants, mais une multitude d’acteurs devant, à tout moment, prendre des décisions dans leurs domaines de responsabilités respectifs.
La conception du système de tableaux de bord est certes une aventure passionnante mais, pour accéder aux clés du succès, les acteurs du projet auront au préalable pris soin de bien intégrer la problématique et utiliseront une méthode rigoureuse et efficace.

Il ne suffit pas de dire : “toute l’information est dans cette base, servez-vous !”.

Autour du même sujet