Comment optimiser le référencement de son contenu avec Google Tendances

Depuis l'arrivée de Panda, il est impératif de recentrer sa campagne de référencement autour d’une stratégie de contenu Web pour assurer sa visibilité sur les moteurs. Google Trends peut vous y aider.

En introduisant Panda en août 2011, Google a pour objectifs d’offrir des pages de résultats pertinentes et d’alléger son budget de crawling.
Différents contenus et procédés sont visés par ce filtre : les fermes de contenu, les sites présentant trop de publicités au-dessus de la ligne de flottaison, les forums et sites de questions réponses, le contenu dupliqué, le scraping, les agrégateurs de contenu, le cloaking, le content spinning, les contenus pauvres, etc.
Dans la foulée, en novembre 2011, Google a également introduit le critère de Freshness Update dans son algorithme. Désormais, il privilégiera davantage les contenus frais pour les événements récurrents (les marronniers), les faits d’actualité et les contenus présentant des mises à jour fréquentes (commentaires des consommateurs sur un produit ou service, contenu sur des nouveaux modèles de voiture, par exemple).

Plus que jamais, il est impératif de recentrer sa campagne de référencement autour d’une stratégie de contenu web pour assurer sa visibilité sur les moteurs.
Google Tendances des recherches, un outil gratuit mis à disposition par Google, peut vous y aider.


 

Identifier des sujets porteurs

Rédiger, certes, mais inutile de publier tout et n’importe quoi ! Proposez des sujets qui intéressent les internautes afin de générer des conversions et des liens entrants. Pour ce faire, allez sur Google Tendances des recherches et vérifiez le volume des requêtes relatif à un sujet pressenti. Vous pouvez insérer jusqu’à 5 expressions dans le champ « Termes de recherche ». Prenons un exemple : le thème des plates-formes de téléchargement gratuit. Lançons une requête au niveau mondial, sur la période de 2004 à janvier 2012.



 

Au vu de la courbe, nous constatons que le sujet intéresse les internautes. Cela se vérifie sur le terme « site de téléchargement gratuit » dans Google.




 





Vous pouvez donc inscrire ce thème au calendrier éditorial. L’expression la plus populaire est « telechargement gratuit film », l’orientation de la stratégie des mots clés est trouvée. En revanche, « plate-forme telechargement video » est beaucoup moins recherchée et donc à écarter.


Utiliser des expressions adaptées à la cible

Votre audience se trouve en France ? Affinez votre recherche en sélectionnant ce pays dans le champ de recherche « Dans tous les pays », vous constaterez des différences en fonction de la région. Les expressions « telechargement gratuit film » et « site de téléchargement » sont les plus populaires et c’est la Picardie et le Centre qui se démarquent au niveau du volume. Votre audience est en Île-de-France, sans doute faudra-t-il viser d’autres expressions.
Tenez compte de la géolocalisation : Google la privilégie de plus en plus dans ses pages de résultats. C’est d’autant plus vrai sur le Web mobile qui utilise le GPS pour localiser le mobinaute. Insérez les noms de ville dans le title, le h1, les attributs alt et au sein du contenu. Intégrez des Google Maps, donnez des numéros de téléphone au format international, etc.
Si un même article en français doit être publié dans plusieurs pays francophones sur des noms de domaine différents, par exemple en France (.fr), en Belgique (.be) et en Suisse (.ch), utilisez la balise hreflang, introduite en décembre 2011 par Google. Vous éviterez ainsi que vos contenus ne soient considérés comme dupliqués (duplicate content). Veillez à adapter le langage à la cible : les Belges utilisent le terme « GMS » au lieu de « portable », les Suisses, « octante » au lieu de « quatre-vingts », etc.


Identifier des sujets chauds pour gagner en visibilité
Avec ses Query Deserves Freshness (QDF), Google propulse les contenus « chauds » sur les pages de résultats, c’est-à-dire ceux qui suscitent soudainement un très fort intérêt chez les internautes. Google Tendances des Recherches nous permet de les identifier grâce aux pics affichés sur le graphique. Les « Recherches en progression » indiquent que « telechargement film legal » et « telechargement legal » ont le vent en poupe, avec respectivement +180% et +170%.


 











En cochant la case « Titres des actualités », vous pouvez voir les actualités relatives à Megapuload. Y aurait-il une cause à effet en relation avec la condamnation du site Megaupload.fr ? Profitez de cette occasion pour gagner très vite en visibilité en adaptant votre ligne éditoriale et en recentrant l’article autour de la légalité des sites de téléchargement, par exemple.
Sachez que Google crawle les réseaux sociaux à l’aide d’un robot dédié afin de déceler les « hot topics ». Vous pouvez identifier les recherches populaires de Twitter en temps réel en utilisant trendsmap.com.



 


Planifier son contenu dans le cadre du référencement prédictif

Les marronniers ou événements récurrents comme la Foire du livre, le Festival de Cannes, etc., gagnent à être planifiés pour être en pôle position le jour J.
Prenons le cas de la Saint-Valentin qui, a lieu chaque année le 14 février, au grand damne des étourdis. En considérant la période 2009-2012, nous constatons bien un pic de recherches annuel le 14 février.

 






















En affinant la période, de décembre 2010 à mars 2011, nous voyons que les internautes commencent à lancer leurs requêtes dès la mi-décembre 2010. Le pic de recherches est atteint la semaine du 13 au 19 février 2011. Le terme le plus populaire est « saint valentin ».




 




















Pour être visible le jour J, vous commencerez à mettre en ligne les premiers articles à partir de la mi-décembre et augmenterez la cadence de publication au fil des semaines jusqu’au 14 février. Tenez compte du processus éditorial lors de la planification au calendrier. La production, optimisation, validation, traduction, etc., peuvent prendre plusieurs jours, voire semaines, en fonction de l’entreprise.


Suivre ses statistiques pour corriger sa stratégie de contenu web
Rien ne sert à optimiser vos pages sans mesurer leur taux de conversion. Depuis la personnalisation de pages de résultats, la position d’un site par rapport à une requête sur les moteurs n’est plus qu’une indication. En effet, Google prend en compte l’adresse IP de l’internaute, la langue de son navigateur, son historique de recherches, son réseau social, etc., une tendance encore renforcée avec l’introduction de Google Search plus Your World. Chaque internaute a désormais une page de résultats différente.

Paramétrez Google Analytics en définissant des objectifs. Soyez néanmoins vigilant : depuis l’introduction du chiffrage des pages (Query Encryptions), les données de navigation des internautes connectés à leur compte Google ne sont plus accessibles (notamment le parcours et les mots clés). Consultez les Google Webmaster Tools qui vous fourniront des informations complémentaires : mots clés « referers », pages populaires, liens entrants, identification du contenu dupliqué, erreurs 404, mais aussi état de publication du sitemap, temps de chargement des pages, etc.

Enfin, rien de tel qu’une veille : les Google Alertes, gratuites également, vous permettront de suivre l’actualité. Vous pourrez réagir rapidement grâce à la réception dans votre boîte email d’articles liés aux expressions préalablement définies.

 

Autour du même sujet