TechDays 2012 : Le futur a-t-il besoin de nous ?

Cette troisième et dernière conférence plénière des TechDays est traditionnellement dédiée aux réflexions autour des technologies d’avenir. Cette année Microsoft nous invite à réfléchir autour des rapports entre humains et ordinateurs intelligents.

Après une introduction en hommage à Alan Turing, Microsoft revient sur le thème de la Singularité de Ray Kurzweil , qui prédit que la civilisation humaine connaîtra un point de rupture dans son évolution, matérialisé par une croissance technologique d’un ordre supérieur. Une forme d’intelligence artificielle remettant en cause notre civilisation telle que nous la connaissons...

Vaste programme ! Mais, ceci est l’occasion pour Microsoft de nous proposer  une réflexion sur la place de l’humain dans notre future société ultra-connectée et ultra-informatisée. Le lien entre le monde réel et virtuel étant représenté par les prochaines interfaces Homme machines comme la réalité augmentée par exemple.

 
De l’agent conversationnel vers l’assistant personnel intelligent.

Après les solutions proposées sous Android et iOS (avec Siri), c’est au tour de Microsoft de présenter via la société française Xbrainsoft la solution « Angie ».
Après des exemples de traduction en japonais, de proposition du programme TV de la soirée et du rappel d’anniversaires d’amis, Xbrainsoft revient sur l’architecture modulaire de sa solution.
Un SDK gratuit est en effet disponible pour développer de nouvelles compétences pour Angie, ces dernières étant ensuite monétisables via un MarketPlace. En plus de cette approche multi-connecteurs, Angie est également une solution multi-terminaux car elle fonctionne aussi bien sur une tablette, un ordinateur ou un smartphone. Une version Windows Phone est d’ailleurs déjà disponible et les portages Android et iPhone devraient rapidement suivre.


Le transport


La thématique du transport est un enjeu majeur du futur. Microsoft nous présente une solution de location de véhicules de la société Vulog, comme une suite logique des solutions actuelles telle que AutoLib'.
Cette solution encourage en effet la multimodalité (le fait d’utiliser des moyens de transports variés) en proposant un concept sans « bornes » avec un système de repérage des  véhicules disponibles (le but étant de toujours proposer un véhicule à moins de 300 mètres).


L’éducation


Microsoft nous présente un projet supporté notamment par l’INRIA et le CNRS. Grâce aux technologies numériques, une modélisation 3D de la ville de Pompéi permet aux chercheurs de préserver le patrimoine de l’humanité.
Le thème de l’éducation se poursuit avec la présentation du réseau social orienté éducation et recherche de Microsoft (nommé so.cl pour « Social »). Ce réseau permet grâce aux fonctionnalités du moteur Bing (traduction, recherche…) du créer des mashups d’informations (images, articles et vidéos) à destination des étudiants et des chercheurs.


La santé


Avec les problématiques liées à la dépendance et à l’allongement de la vie, la société française RoboSoft présente son robot Kompaï (« compagnon » en Basque) qui a pour objectif d’assister les personnes âgées.
Ce robot a reçu le support du programme européen DOMEO / AAL et permet d’assurer aussi bien les tâches courantes (listes de courses…) que les scénarios d’urgence comme la remontée d’informations médicales et l’organisation de téléconsultations.
Microsoft revient ensuite sur l’utilisation de Kinect en environnement chirurgical avec une société espagnole nommée Tedesys. Leur solution autorise la navigation dans un dossier patient directement depuis le bloc. Cette navigation se fait par les gestes (et bientôt la parole) afin d’éviter aux maximum les risques de maladies nosocomiales.


La réalité augmentée


Un projet réalisé en collaboration avec l’université de Washington a permis de développer des lentilles de contact « bioniques » capables de contrôler la glycémie des personnes diabétiques avec un capteur dédié et d’envoyer les données ainsi collectées à l’aide d’une puce WiFi.
Cette avancée sera peut-être à l’origine d’interfaces de réalité augmentée, projetant directement au niveau de l’œil des informations sur l’environnent proche. Les notions d’augmentations de l’homme évoquées dans le manga Ghost In The Shell ou encore le jeu vidéo Deus Ex ne seront alors plus très loin !
Microsoft termine ce thème avec son projet Kinect Fusion, permettant de modéliser en temps réel des objets (là où il fallait auparavant une étape de photographie suivie d’une étape de collecte des données de profondeur grâce à des capteurs infrarouges).  Avec ces informations il est possible de répliquer des objets à l’aide d’une imprimante 3D. Microsoft nous fait la démonstration d’un tel appareil de la société Sculpteo pour la création d’une flute fonctionnelle.


Conclusion


Rassurez-vous, nous sommes encore loin d’être détrônés par les machines. Néanmoins les progrès sont notables et Microsoft s’amuse de la situation en terminant sa session par un clin d’œil à HAL, le célèbre robot du film « l’Odyssée de l’espace » !

Autour du même sujet