Présidentielle : ce qu'attend le Pôle Systematic

En l'état des finances publiques, les membres du Pôle ne réclament pas la création de dispositifs publics supplémentaires. Notre prochain Président et nos partenaires des collectivités locales doivent surtout avoir conscience de l'outil peu coûteux à leur disposition que représente Systematic

En 5 ans d'activité, le Pôle de compétitivité Systematic Paris-Region a réuni 600 partenaires industriels et académiques en Ile-de-France qui ont investi 1,5 milliards € dans des projets de recherche collaboratifs. Ces projets issus de l'"Open Innovation" auront un impact dans les transports, les télécoms, la santé, l'environnement, la défense, la confiance numérique, la gestion de l’énergie, faisant émerger les systèmes et les logiciels informatiques au cœur du cloud computing et de la gestion massive des données publiques et privées, les futures infrastructures de nos services numériques.  Le Pôle Systematic constitue ainsi le premier écosystème d'open innovation dans les TIC en France, réunissant à la fois des laboratoires d'excellence, des industriels PME et grandes entreprises qui collaborent, des investisseurs business angels ou du capital risk, des grandes écoles et des universités, soutenus par le Fonds Unique Interministériel et plus récemment le Programme d'Investissement d'Avenir, enfin avec le soutien des collectivités de la Région Ile-de-France: le Conseil Régional et les principaux conseils généraux. Autour de ce moteur d'innovation, une équipe de 20 permanents anime cet écosystème réunissant plus de 350 000 emplois industriels dans le secteur des TIC, 12 000 chercheurs, plus de 50 sociétés de capital risk qui contribuent au développement de l'industrie du numérique en France, créant des emplois locaux directs et indirects, avec des objectifs de compétitivité et de gain de parts de marché en France et à l'étranger (Europe, US, BRIC). Cette réussite s'accompagne de l'identification puis l'accompagnement des startups et des PME de croissance, en mobilisant les moyens nécessaires à leur développement qui doit mener à la création d'ETI et de futurs champions industriels internationaux. En période d'efforts budgétaires, les acteurs du Pôle sont essentiellement mobilisés sur la création de valeur nécessaire pour soutenir les acteurs économiques et les territoires, et générer de la croissance et de l'emploi durables. A ce titre, l'évaluation par le Gouvernement en cours du Pôle a mis en évidence les résultats exceptionnels obtenus par Systematic qui doivent conduire à la proposition d'un nouveau Contrat de Pôle 3.0 permettant de poursuivre les efforts engagés et accompagner la création du premier Pôle de compétitivité numérique en Europe. 

En l'état des finances publiques, les membres du Pôle ne réclament donc pas la création de dispositifs publics supplémentaires. Ce que nous attendons du prochain gouvernement, c'est une stabilité du Fonds Unique Interministériel et des dispositifs fiscaux en place -CIR et JEI- afin de maintenir voire d'encourager le processus d'Open Innovation et ses acteurs.

Notre prochain Président et nos partenaires des collectivités locales doivent avoir conscience de l'outil peu coûteux à leur disposition que représente Systematic dans les TIC, et les Pôles de Compétitivité dans tous les secteurs, dans la France entière, afin de relancer une politique industrielle ancrée dans nos territoires, et conquérante à l'international. Enfin et c'est l'une des clés de notre transformation industrielle à venir, les Pôles ont initié la création des écosystèmes de demain associant les écoles, la  recherche, les grands champions industriels, et leurs fournisseurs PME dont ils deviennent les partenaires de  croissance et les investisseurs. 

Ce qu'il nous faut dans les 10 ans à venir c’est partager cette vision industrielle, et du temps, car la réussite se construit dans la durée.

Autour du même sujet