La convergence croissante entre les Réseaux sociaux d'entreprise (RSE) et les Intranet

De plus en plus mis en avant pour ses vertus, le travail collaboratif et, plus particulièrement, ses nouvelles déclinaisons sont des axes de productivité majeurs qui influent largement sur les performances des entreprises.

Différentes approches semblent se démarquer et s’imposer comme étant les plus répandues: les espaces Intranet et les réseaux sociaux d’entreprise. Complémentaires, ces deux approches se sont développées chacune de leur côté et ont largement contribué à favoriser le travail collaboratif. Pour autant, on constate que le marché évolue et tend à réunir ces deux approches.
Au regard de ce constat confirmé par nombre de cabinets d’analyste, il apparaît clairement qu’Intranet et RSE ne s’opposent plus et vont se réunir pour former les espaces collaboratifs de demain. Cette évolution traduit la maturité d’un marché qui se rationalise et se dote de standards lisibles et générateurs de productivité pour l’ensemble des collaborateurs. Ainsi, le traditionnel Intranet, répertoriant souvent exclusivement des ressources textuelles et documentaires, semble intégrer massivement des systèmes RSE de nouvelle génération plus ouverts, permettant des interactions autour de ces contenus grâce aux fonctionnalités de partage et de communication dérivées des réseaux sociaux grand public. Les espaces Intranet évoluent donc et se modernisent largement.
Ainsi, selon la dernière étude réalisée par l’observatoire de l’Intranet, les projets d’espaces collaboratifs déployés d’ici un an sont toujours importants (20 %) ; de plus 85 % des Intranets devraient en disposer en 2012. Au travers de cette donnée, il apparaît donc que la collaboration 2.0 s’impose. A cela, l’étude ajoute également que le réseau social d’entreprise prend sa place progressivement. Ainsi, les outils de mise en relation se déploient, ils devraient équiper 20 % des intranets d’ici un an.
Au-delà de ces éléments, on notera également que l’approche RSE tend à s’intégrer en douceur et de manière progressive et donc maîtrisée. Ainsi, les fonctionnalités provenant des RSE, comme les fiches annuaires enrichies, connaissent une très forte croissance et viennent compléter les traditionnels annuaires internes proposés par les Intranets. Tisser du lien et animer des communautés est également un facteur qui a largement contribué à réunir les espaces Intranet et les réseaux sociaux d’entreprise. L’apport de la couche « RSE » a donc favorisé la communication 2.0 au sein des espaces et Intranet en les rendant plus conviviaux et ouverts et en permettant de gérer des communautés aisément. De plus, dans certains cas, les RSE ont également favorisé l’ouverture vers les partenaires externes.
Les nouveaux espaces Intranet doivent donc prendre en compte deux notions clés pour réussir leur transformation : les personnes d’un côté et les « documents ou ressources » de l’autre. Ils doivent également prendre en compte la dimension culturelle des nouvelles générations qui arrivent sur le marché et qui seront plus rapidement productives si elles retrouvent des usages qui leur sont familiers dans leur mode de communication. Les RSE sont une des composantes clés à intégrer dans cette approche. Il ne faut donc pas opposer les espaces Intranets et réseaux sociaux qui tireront parti de leurs apports réciproques.
Il est nécessaire de les réunir et de capitaliser sur leurs apports respectifs pour promouvoir un espace unique où la communication 2.0 prendra tout son sens.

Autour du même sujet