DSI : Misez sur l’expérience et le choix des utilisateurs

Le cabinet Forrester estime qu’en 2012, les responsables Infrastructures & Opérations et leurs équipes accorderont la priorité à la sécurité et à l’efficacité, de préférence aux initiatives qui élargissent et améliorent le choix des utilisateurs et les expériences qu’ils peuvent vivre.

En 2011, les entreprises du monde entier ont consacré 23 % de leur budget « matériel informatique » total aux équipements utilisés par leurs collaborateurs (voir Figure 1). À 24 %, ce taux est légèrement supérieur en France. En 2012, 18 % des entreprises, en moyenne, souhaitent revoir ce budget à la baisse, alors que 27 % se déclarent en faveur d’une augmentation. Une fois encore, les entreprises françaises se distinguent légèrement avec des moyennes s’établissant à respectivement 23% et 25 %.
Sur la base d’enquêtes menées auprès de décideurs informatiques, le cabinet Forrester attribue ces coupes budgétaires aux entreprises qui ont déjà achevé leur migration vers Windows 7 ou qui autorisent les salariés à utiliser leurs propres outils informatiques pour un usage professionnel.
De même, l’augmentation annoncée des dépenses peut être imputée aux sociétés qui migrent actuellement vers Windows 7 ou financent l’acquisition de tablettes tactiles et de nouveaux terminaux informatiques — de type ultrabook par exemple — dont la capacité de stockage électronique (SSD) est plus onéreuse.

Figure 1 : L’équipement informatique des collaborateurs occupe la plus grande part du budget informatique des entreprises


Principales priorités : la sécurité et l’efficacité prennent le pas sur l’expérience et le choix des utilisateurs
Alors que les entreprises consacrent près d’un quart de leur budget « matériel informatique » aux produits utilisés par les collaborateurs, quelles sont les initiatives prioritaires ?
Le cabinet Forrester estime qu’en 2012, les responsables Infrastructures & Opérations et leurs équipes accorderont la priorité à la sécurité et à l’efficacité, de préférence aux initiatives qui élargissent et améliorent le choix des utilisateurs et les expériences qu’ils peuvent vivre.

• Priorité n°1 : Améliorer considérablement l’environnement de sécurité — S’agissant du matériel informatique utilisé par les collaborateurs, la sécurité représente la principale priorité des entreprises. Plus de 50 % des décideurs informatiques d’Amérique du Nord et d’Europe estiment en effet que l’amélioration significative de l’environnement de sécurité revêt une « importance élevée » ou « cruciale ».
Cette tendance est encore plus forte en France, où pour 67 % des décideurs informatiques, l’amélioration de l’environnement de sécurité constitue la priorité des priorités.

• Priorité n°2 : Adopter la virtualisation des clients, les clients légers et le streaming d’applications — Pour 44 % des décideurs informatiques d’Amérique du Nord et d’Europe, contre 37 % en France, la mise en œuvre et l’utilisation élargie des technologies de virtualisation des clients, clients légers et streaming d’applications constituent une priorité cruciale ou majeure de la stratégie informatique déployée en faveur des collaborateurs en 2012.
Les principaux arguments avancés sont les suivants : amélioration des possibilités d’assistance, de la sécurité, de la mobilité et de la prise en charge des programmes autorisant l’usage d’appareils informatiques personnels (programmes BYOD : Bring Your Own Device). Au cours des douze prochains mois, les décideurs informatiques prévoient de « mettre en œuvre » les technologies suivantes, ou d’en « étendre » le déploiement actuel : hébergement des postes de travail virtuels (Amérique du Nord/Union Européenne : 26 %, France : 14 %) ; clients légers (AN/UE : 27 %, France : 19 %) ; et streaming d’applications (AN/UE : 20 %, France : 6 %).

 Priorité n°3 : Mettre des tablettes tactiles à la disposition des collaborateurs — Pour 2012, 25 % des décideurs informatiques d’Amérique du Nord et d’Europe considèrent que la fourniture de tablettes tactiles à leurs collaborateurs ou clients revêt un niveau de priorité « élevé » ou « crucial ». Ce pourcentage est identique en France. Les facteurs favorables aux tablettes tactiles sont les suivants : meilleure portabilité (AN/UE : 63 %, France : 49 %) ; simplicité d’utilisation accrue (AN/UE : 55 %, France : 49 %) ; préférence des utilisateurs (AN/UE : 48 %, France : 41 %) et meilleure expérience au niveau des clients (AN/UE : 45 %, France : 59 %).

• Priorité n°4 : Entériner l’utilisation de produits informatiques privés — S’inspirant des techniques de fabrication en flux tendus dont la mise en œuvre améliore de manière significative la qualité et l’efficacité des activités industrielles, 11 % des décideurs informatiques d’Amérique du Nord et d’Europe envisagent d’accepter le fait que les collaborateurs utilisent leurs propres outils informatiques dans le cadre de leurs activités professionnelles, contre seulement 8 % en France. Dans le même temps, ces décideurs prévoient de proposer des programmes incitant les collaborateurs à utiliser leur propres PC (BYOPC - Bring Your Own PC) dans le triple but d’élever leur niveau de satisfaction (AN/UE : 62 %, France : 58 %) ; de réduire les dépenses d’achats (AN/UE : 59 %, France : 33 %) ; et de diminuer les frais d’assistance technique (AN/UE : 51 %, France : 33 %).
Améliorer le degré de satisfaction des utilisateurs tout en permettant aux entreprises de réduire leurs dépenses constitue une situation mutuellement bénéfique suffisamment rare pour que les responsables Infrastructures et Opérations en tirent parti — ou s’en attribuent tout au moins le mérite. Qu’on le veuille ou non, 42 % des collaborateurs reconnaissent utiliser leur propre ordinateur ou smartphone pour un usage professionnel (29 % en France).

 Priorité n°5 : Migration vers Windows 7 — 83 % des sociétés nord-américaines et européennes estiment que Windows 7 sera le principal système d’exploitation installé sur les nouveaux PC d’entreprise au troisième trimestre 2012, contre seulement 54 % au troisième trimestre 2011. S’agissant des entreprises françaises, ces chiffres sont de respectivement 71 % et 52 %.
Enfin, de nombreuses entreprises ne sont pas passées par la case « Windows Vista », ce qui a allongé le cycle de renouvellement de leur parc de PC et va les obliger à remplacer un grand nombre de machines dans le cadre de leur migration vers Windows 7.

Figure 2 : Windows 7 va décoller en 2012

-----------------
Forrester abordera plus en détails les questions soulevées dans cette chronique lors du Forum qui se tiendra à Paris les 19 et 20 juin prochains.

Méthodologie:
Forrester's Forrsights for Business Technology recense plus de 35 000 études menées chaque année, qui vous donnent le point de vue des décisionnaires informatiques, des professionnels par secteur d’activité, des utilisateurs et des partenaires. Les enquêtes sont conduites sur les cinq continents, et couvrent l’Amérique du Nord, l’Amérique Latin, l’Europe et les pays développés et émergeants d’Asie. Dans ce document, une partie seulement des résultats de l’étude est illustrée.
Les résultats complets de l’étude  sont payants et vous pouvez les recevoir en adressant un mail à inquiry@forrester.com en indiquant la référence à cette chronique ou en contactant votre interlocuteur Forrester.


 

Autour du même sujet