Hypermobilité, Cloud, téléchargement massif d'applications : le marché des technologies grand public est en pleine mutation

L’adoption des technologies mobiles, les capacités du Cloud, l’essor des applications mobiles, ou l’engouement des marchés émergents pour les technologies grand public sont les tendances majeures qui modifieront le marché mondial des technologies dans les années à venir.

Les consommateurs ne sont plus seulement mobiles, ils atteignent un état d’ « hypermobilité » en étant à la fois mobiles et hyperconnectés.  Ils adoptent de plus en plus vite des technologies mobiles et des applications leur permettant de rester connectés partout et  à n’importe quel moment. Conséquence de ce phénomène, les ventes de smartphones et des tablettes électroniques explosent alors que les intentions d’achat d’ordinateurs de bureau ou portables se tassent. Le taux de détention des tablettes a par exemple augmenté de 50% entre 2010 et 2011, passant de 8 % à 12 % selon une étude menée par Accenture auprès de 10 000 consommateurs dans le monde*.
Avec l’engouement des consommateurs pour les tablettes, l'ordinateur portable s’apparente de plus en plus à un équipement fixe. 58% des propriétaires de tablettes justifient leur choix par la plus grande mobilité des tablettes par rapport à l'ordinateur portable. Et ce besoin de mobilité entraine de plus en plus le recours au réseau pour des services et de la demande de contenu. Seuls 12 % des personnes interrogées dans l’étude mentionnée ci-dessus ont déclaré ne pas utiliser de services en ligne. Si la messagerie électronique constitue de loin le service le plus répandu (75% des répondants), 37 % participent à des jeux en ligne et 26 % visionnent du contenu en streaming. Ces deux derniers pourcentages atteignent respectivement 47% et 36% parmi les 18-24 ans. L'expérience du Cloud computing a ainsi bouleversé les choix et les comportements des consommateurs. Le changement d'habitude le plus fréquemment cité a par exemple trait aux divertissements, 32 % des consommateurs interrogés déclarant ainsi ne plus avoir recours, ou presque, à la location ou à l'achat de DVD.
La quête de la mobilité va également de pair avec une demande accrue d’applications. L'adoption rapide des smartphones et autres tablettes provoque l'essor fulgurant de la consommation de médias mobiles. Près des deux tiers des répondants téléchargent ainsi des applications. Parmi eux, 49 % en ont téléchargé au moins une fois par semaine au cours de l'année écoulée. Les applications informatives (actualités, sport ou prévisions météorologiques) représentent la catégorie d'applications la plus mature. Les réseaux sociaux, à vocation privée et professionnelle, ainsi que les divertissements (musique, jeux vidéos pratiqués en solo ou en ligne, ou vidéos) leur emboîtent le pas.
De plus, les marchés émergents font preuve d'un très fort engouement à l'égard de toutes ces dernières technologies. Les populations urbaines des pays étudiés par Accenture (
Afrique du Sud, Brésil, Chine, Inde et Russie) sont par exemple en tête en termes de taux de détention et d’intentions d’achat pour de nombreuses nouveautés technologiques.  Et à l'exception de l'Inde, les urbains des pays émergents ont consacré un pourcentage supérieur de leurs revenus annuels à l'achat de dispositifs électroniques grand public au cours des 12 derniers mois, contrairement aux consommateurs des marchés dits matures. Les citadins chinois, dont la part des revenus consacrés aux dépenses en faveur des technologies grand public est déjà la plus importante, prévoient de l'augmenter encore dans l'année à venir.
Pour les industriels de l’électronique grand public, l'ère de l'hypermobilité représente donc un gisement de nouvelles opportunités mais également des défis, à commencer par la conquête de nouveaux segments de clientèle. A titre d'exemple, les marchés émergents représentent d’importantes nouvelles parts de marché mais ils affichent également une grande disparité en matière de comportements d’achats et  d’usages. L'enjeu pour les fabricants sera donc de bien cibler ces segments de consommateurs en fonction de leurs comportements et de leurs préférences, plutôt que d’appliquer une stratégie non différenciée à l’ensemble des pays émergents.
Au fur et à mesure, plus les consommateurs se tourneront vers les services du Cloud, plus les fabricants devront envisager la possibilité d'ajouter des services de divertissements à leur portefeuille. Il serait de plus souhaitable qu'ils facilitent la permutation entre divers périphériques en proposant une seule et unique interface utilisateur par exemple, puisque les utilisateurs passent indifféremment d'un support à un autre au cours de leurs activités quotidiennes. Par ailleurs, nul doute que le marché des applications mobiles se développera différemment selon les régions, en fonction de facteurs tels que le taux de pénétration des smartphones et des plates-formes disponibles, d'une part, et des stratégies mises en place par les opérateurs mobiles, d'autre part. Cela étant dit, une vérité demeure : le consommateur d'aujourd'hui est plus en plus à l'affût de nouvelles applications.
Par ailleurs, pas loin de la moitié des utilisateurs de tablettes dans le monde utilisent ce support — du moins en partie — à des fins professionnelles, en dépit des difficultés rencontrées par les entreprises en matière de sécurité, d'intégration dans les environnements informatiques existants et de support utilisateurs. A mesure que l'utilisation des tablettes se répandra dans le monde du travail, le développement d'applications d'entreprises pour smartphones et tablettes deviendra non seulement indispensable, mais aussi une nouvelle source de chiffre d'affaires potentiel.
Ainsi les portefeuilles de produits rentables concentreront leurs efforts sur les appareils répondant aux préférences de mobilité des consommateurs - smartphones et tablettes, mais également d’autres familles de produits comme les ultrabooks ou encore la « télévision connectée ».

-----------------------
*Etude Accenture: « 
2012 Global Consumer Electronics Products and Services Usage Report »: http://www.accenture.com/ConsumerTech2012L’étude, réalisée en ligne, a concerné un millier de consommateurs dans chacun des pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Brésil, Chine, Etats-Unis, France, Inde, Japon, Russie et Suède. L’échantillon des répondants est représentatif de la population de chaque pays, excepté en Afrique du Sud, au Brésil, en Chine, en Inde et en Russie où il réunit uniquement des populations urbaines.

Autour du même sujet