Sites Web santé : comment résoudre la question de l'authentification ?

La solution est un SSO (Single Sign On) qui permette au médecin de s’authentifier une fois pour toutes. Pour que le marketing digital santé puisse prendre toute sa dimension et l’authentification devienne une force au lieu d’être une faiblesse.

La loi impose aux laboratoires pharmaceutiques de ne communiquer sur les médicaments soumis à ordonnance qu’en direction des médecins et professionnels de santé. Ce qui oblige les éditeurs de sites web santé à identifier chaque internaute qui se connecte sur les sites présentant ces médicaments (Charte AFSSaPS-Leem et son avenant 2006). Mais comment combiner la mise en place d’une authentification des internautes et une fréquentation importante de son site ?
Si un laboratoire pharmaceutique opte pour un contrôle manuel, il doit faire remplir un formulaire à chaque nouvel internaute voulant visiter son site et se procurer le justificatif de son appartenance au corps médical. Cela peut donc prendre plusieurs jours avant que cet internaute professionnel de santé soit autorisé à se connecter au site. Autant dire qu’à l’heure d’Internet et de l’instantanéité, cet internaute a de grandes chances de ne plus avoir envie de revenir sur ce site.
Il faut absolument automatiser le processus et interroger une base de données fiable comme celle du Conseil de l’Ordre des Médecins.
Certains laboratoires ont franchi le pas et ont développé leur propre système d’authentification mais les médecins sont totalement dépassés par le nombre de mots de passe à retenir pour surfer sur les sites des industriels dont ils constituent la quasi-totalité du public visé.
La solution est un SSO (Single Sign On) qui permette au médecin de s’authentifier une fois pour toutes. Les laboratoires pharmaceutiques ont tout intérêt à adopter cette technologie. Non seulement elle leur évite de le développer eux-mêmes, mais en plus, elle leur apporte une meilleure connaissance des internautes professionnels de santé qui visitent leur site. Ils peuvent personnaliser les pages en fonction des spécialités ou des centres d’intérêts de chacun et donner accès à certaines catégories de professionnels de santé pour tel ou tel contenu. Le marketing digital santé peut alors prendre toute sa dimension et  l’authentification devient une force au lieu d’être une faiblesse.

 

Autour du même sujet