SharePoint 2013 : les 7 évolutions clés

La nouvelle version majeure SharePoint 2013 répond aux enjeux de travail collaboratif, des réseaux sociaux d’entreprise, de la gestion de contenus (Web et documents électroniques), de la recherche d’informations, de l’analyse décisionnelle et de la publication de rapports.

Faisons le point sur le dossier SharePoint 2013

* Premier élément visible : un design clarifié, épuré dans le style « métro » qui évite des tableaux de bord à la façon « cockpits d’avions ». Il facilite la lecture des informations, tandis que les fonctions restent accessibles par le ruban contextuel en haut de page, instauré depuis la version 2010. 
* Second élément :
SharePoint adopté la logique des applications. Désormais, l’utilisateur fait son marché en collectant les applications SharePoint développées par Microsoft ou ses partenaires dans l’Office App Store.
* Troisième évolution :
les flux d’actualité sont plus performants. À la façon d’un Facebook d’entreprise, on peut désormais indiquer que l’on aime certains contenus, les commenter, faire des captures d’écran, insérer une vidéo, publier sur son propre mur, en gérant les niveaux de confidentialité par rapport à ses contacts. On prend ainsi en direct le ‘pouls’ de ses collègues et des groupes dans l’entreprise
.
* Quatrième point, la gestion des contenus a été particulièrement soignée dans SharePoint 2013 : la gestion des pages, des images et des urls est plus performante et l’intégration de code HTML plus directe avec SharePoint Designer.

La recherche, cinquième évolution notable, est unifiée grâce à l’intégration du moteur Fast. On parle désormais d’une seule fonction de recherche et non d’outils séparés comme dans la précédente version.
La mobilité, enjeu critique de toute gestion de contenu, est clairement optimisée. L’accès est facilité pour les smartphones et tablettes sous Windows Phone, iOS, Android. SharePoint 2013 utilise désormais SkyDrive Pro pour le mode déconnecté.

Enfin, la partie moins visible, des améliorations sont apportées au moteur logiciel, notamment en termes de temps de traitement et de temps de réponse, de gestion des sessions simultanées, d’utilisation de l’unité centrale, d’architecture logicielle ou encore de stockage des données.
 

Microsoft a apporté avec la version 2013 une vraie réponse aux limites de la version précédente, et dispose ainsi d’une solution mature sur un marché en attente de solutions globales.

Plus d'informations sur: http://www.entreprise-digitale.com/a-la-une/sharepoint-2013-le-point-sur-les-nouveautes/

Autour du même sujet