L'hébergement de données : les erreurs à ne pas commettre

Les données, les entreprises en disposent de plus en plus, elles n’ont d’ailleurs jamais eu autant d’informations sur leurs clients. Pour absorber toutes ces requêtes, il est nécessaire de bien les héberger.

« Aujourd’hui, nous collectons autant de données en une journée … qu’en 2003 durant une année entière !» résume le président de Macy’s (chaîne de grands magasins américains). Le big data n’est pas qu’un simple terme à la mode mais reflète réellement la situation. Les bases de données connaissent un développement exponentiel depuis quelques années. Les smartphones et autres tablettes (applications connectées, géolocalisation,…) ou encore les réseaux sociaux  sont de véritables sources d’information précieuses que les entreprises n’hésitent pas exploiter.
La base de données, qui regroupe toutes ces informations, est souvent considérée, à raison, comme le poumon de la stratégie de l’entreprise. Son analyse aide notamment l’entreprise à prévoir le comportement de ses clients et à définir ses plans d’action.

1. Les différents types de bases de données (BDD)
Avant d’aborder l’importance de l’hébergement des bases de données, il est nécessaire de différencier les différents types de plateforme. On peut les classer en 3 groupes : les bases de données web, CRM et BI.

* La base de données Web permet de personnaliser le contenu : être identifié, retrouver ses préférences, passer une commande, etc… Elle est directement interrogée par les internautes via le site web ou l’application mobile. Très sollicitée, cette base exige un haut niveau de disponibilité et de performance car l’internaute a rapidement besoin de trouver l’information qu’il recherche quelle que soit l’heure de la journée.  Les temps de réponse des requêtes s’apprécient en millisecondes.  

* La plateforme CRM (Customer Relationship Management) regroupe l’ensemble des données clients : leurs coordonnées, l’historique des achats (internet ou magasin),… Ce sont les informations typiquement contenues dans les cartes de fidélité. Cette base sera interrogée par les employés de la société, en magasin et au siège. Le vendeur doit rapidement accéder au CRM pour mettre à jour les données de son client et le service marketing doit pouvoir consulter ces données pour les analyser. La performance et la disponibilité de la plateforme sont là aussi indispensables.

* La base de données Business Intelligence (BI) ou datawarehouse, quant à elle, va permettre à l’entreprise de constater une tendance globale pour définir sa stratégie. Elle regroupe généralement les informations clients, les ventes, le niveau des stocks ou encore des données externes comme la démographie. En les croisant, les directions (marketing, logistique,…) prévoient leur stratégie à moyen long terme. Ils peuvent ainsi prendre la décision d’ouvrir un nouveau magasin ou d’optimiser leurs stocks. La sécurité et la confidentialité de ces informations sont donc essentielles.

2. L’importance de l’hébergement des bases de données

Comme nous l’avons vu plus haut, plus on se rapproche du cœur de l’entreprise plus les données sont stratégiques. Leur externalisation inquiète souvent les DSI qui redoutent la perte de l’intégrité de ces informations. Certains préfèrent garder leurs bases de données en interne au détriment de la performance. Néanmoins, leur gestion est coûteuse pour l’entreprise. Elles nécessitent des compétences techniques et du matériel qui doit régulièrement être mis à jour. La disponibilité de ces plateformes en dépend.
La confidentialité et la sécurité sont souvent mises en avant pour garder ces bases de données en interne or elles sont généralement plus sécurisées lorsqu’elles sont hébergées chez un prestataire spécialisé. Effectivement, l’hébergeur de ce type de plateforme met en place des normes de sécurité draconienne pour éviter toute faille de sécurité. C’est une préoccupation à tous les niveaux, de la machine physique aux accès utilisateurs. Les rapports téléchargés sont par exemple transmis cryptés dans un tunnel sécurisé. Et les serveurs de base de données sont stockés dans des datacenters sécurisés, ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’ils sont hébergés en interne.
En plus de cet aspect sécuritaire, le prestataire s’assure de la disponibilité et de la performance de la plateforme. Il saura conseiller le client pour mettre en place l’architecture adéquate et l’accompagner au quotidien pour obtenir un haut niveau de performance. Ses équipes ont des compétences et mettent à jour régulièrement leur connaissance dans les technologies utilisées par le client ; ce qui permet de mettre en place les bonnes pratiques et d’assurer un suivi régulier de la performance de la plateforme.
Les plateformes de base de données nécessitent donc une gestion particulière. Un hébergement de qualité, qui permet un haut niveau de disponibilité, de performance et de sécurité, est essentiel pour une utilisation sereine.

Autour du même sujet