Mobilité d’entreprise : fini le BYOD, place au BTRD (Bring the Right Device) !

Selon l’entreprise Flurry, 17,4 millions de tablettes et smartphones ont été activés dans le monde le 25 décembre 2012. Favorisée par l’augmentation des ventes de nouveaux produits, l’utilisation de terminaux mobiles personnels à des fins professionnelles est une réalité pour beaucoup d’entreprises, quel que soit leur secteur.

Naturellement, les grandes entreprises cherchent à tirer rapidement profit des multiples avantages induits par la consumérisation des technologies et l’expérience utilisateur qui en découle. Une étude récente que nous avons menée en septembre 2012 a montré que dans plus d’une entreprise française sur  trois (43%), la majorité des employés utilise un appareil personnel sur leur lieu de travail.
Aujourd’hui, toutes les entreprises ont déjà mis en place, réfléchi ou vont réfléchir à une stratégie mobile afin d’assurer l’accès à leur système d’information et à des applications, avant ou sans intégration d’une solution de MDM (Mobile Device Management). Mais d’après mon expérience auprès de grands comptes, cette utilisation est loin d’être idéale.
Les entreprises sont confrontées à plusieurs difficultés majeures pour réussir la conversion professionnelle des technologies destinées initialement au grand public. Tous les terminaux ne conviennent pas à toutes les tâches : par exemple, un ordinateur fixe ou portable est plus adapté à des tâches bureautiques qu’un smartphone. Quant aux collaborateurs, tous ne sollicitent pas le même terminal pour les mêmes raisons, chaque poste a des besoins spécifiques qu’il faut adresser de la bonne manière.
Cette inadéquation originelle oblige les services et départements informatiques à jongler entre les besoins (et les envies) de l’utilisateur et les contraintes strictes de l’entreprise notamment en matière de sécurité et de confidentialité de l’information. Comment garantir un accès mobile aux employés tout en assurant un certain niveau de sécurité pour l’entreprise ? La meilleure solution consiste donc à réfléchir à l’appareil que l’on souhaite utiliser en entreprise, en privilégiant le plus adapté : plutôt que BYOD, l’approche devrait ainsi être BTRD,
Bring the Right Device.
Les entreprises doivent donc repenser leur stratégie en matière de mobilité afin de donner les moyens aux collaborateurs d’apporter en leurs murs le bon appareil, et non pas n’importe lequel.
L’objectif du BTRD est de se poser les bonnes questions afin de proposer aux collaborateurs une expérience utilisateur unique à travers plusieurs terminaux, de l’ordinateur à la tablette, en passant par le smartphone, tout en proposant une gestion dynamique du profil utilisateur. La notion d’unicité ne peut exister avec un catalogue de plus en plus imposant de périphériques.
Plus l’approche de l’entreprise en matière de mobilité sera en adéquation avec les besoins de chaque collaborateur, plus la réussite sera assurée. Avant la mise en place d’une stratégie mobile, les entreprises doivent connaître et comprendre les différences d’utilisation des terminaux selon les profils de ses collaborateurs et les métiers, l’objectif étant de travailler sur les usages métiers attachés aux périphériques. Les services informatiques, souvent débordés, seront ainsi en mesure d’offrir une meilleure assistance technique si les appareils sont sélectionnés en fonction des avantages qu’ils présentent pour l’entreprise, et non selon leur prétendue praticité ou selon les effets de mode.
Les éditeurs comme Microsoft l’ont bien compris en proposant une gamme de produits qui gère l’ensemble de la chaîne de valeur. Les périphériques intégrés à l’entreprise doivent être gérés de bout en bout. En suivant ce principe, l’entreprise verra les bénéfices d’une stratégie mobile. Les collaborateurs de l’entreprise auront ainsi la possibilité d’accéder à une information précise sur un appareil adapté.
A terme, une stratégie mobile claire et adaptée permettra à l’entreprise de fournir à ses collaborateurs un environnement de travail mobile et applicatif plus sécurisé tout en leur offrant plus de flexibilité et une plus grande réactivité. 

Autour du même sujet