Big Data : Action ou Vérité ?

Lorsque l’on parle des grandes entreprises, il est difficile de passer à côté de l’un des plus grands défis technologiques actuels : Le Big Data.

Les entreprises recueillent de très grandes quantités d’informations issues de l’activité d’un site internet, des données des utilisateurs, des rapports d’erreurs et même des produits qu’ils ont lance sur le marché. Le but final est bien sûr d’en dégager des motifs récurrents et d’en extraire des données intelligibles afin d’aider l’entreprise à développer son marché.
Résoudre la question du Big Data représente un potentiel énorme pour les entreprises, mais cette question pose également problème à de nombreuses structures IT.
La plupart du temps, la technologie de l’information manque d’une source unique de vérité, d’une compréhension centralisée et détaillée de son matériel informatique et ses logiciels, et de la façon dont ils sont configurés et interagissent ensemble.
L’expérience client est la visée finale de la technologie d’information. Et ce défi du Big Data dans les services IT résulte de la nécessité de rendre compte de l’expérience client, afin de garder ses services en état de marche et changer au rythme rapide des besoins du marché.
L’absence d’une vérité intelligible émane directement de services essentiels, comme les centres de données ou la disponibilité des réseaux et applications, de la sécurité, de la facilité de la maintenance et de la possibilité d’appliquer des changements.
En d’autres termes, quand vous ne savez pas sur quoi vous travaillez, comment les choses sont configurées ou devraient être configurées et quelles sont leur impact, vous travaillez véritablement à l’aveuglette. Et les répercussions sont énormes.
Le temps perdu par les entreprises dans la recherche de ce qu’elles pensent être le problème plutôt que de ce qui est réellement le problème est devenu un enjeu à grande échelle.
La Configuration Management Database (CMDB) a souvent été l’objet d’une profonde incompréhension et de multiples controverses. Qui en est le propriétaire ? Comment ça marche ? Comment peut-on la rendre compréhensible ? La CMDB est-elle un point de départ ou d’aboutissement ? Ou encore, à peine créée, elle est déjà obsolète.
Le problème n’est pas la CMDB en elle-même mais également la fragmentation qui existe dans les outils et systèmes IT – autant d’iles et de fossés qui empêchent une cohérence systématique et un point de vue global. Résoudre cette crise nécessite de se délester de la dimension individuelle, de rendre les outils autonomes et d’avoir un seul système officiel pour le service IT.
Une fois ces changements opérés, vous pouvez concentrer vos efforts sur la rationalisation du process afin d’assurer la précision et réduire le temps passé lors de la récupération d’un impact système.
Finalement, le seul but de l’IT est d’être un conseiller fiable et un fournisseur de service privilégié pour ses utilisateurs.
Vérité : Est-ce que votre organisation IT a une connaissance globale de tous ses éléments de configuration ? Êtes-vous capable d’assurer une cohérence parmi l’ensemble de vos ressources ? Êtes-vous dans la bonne position pour gérer efficacement un paysage d’infrastructures et d’applications en constant changement ?
Je vous mets au défi de vous examiner sérieusement !

Big Data