Les réseaux ouverts annoncent-ils la fin de la mainmise propriétaire ?

Ces dix dernières années, les équipements réseau ont fondamentalement peu évolué et sont devenu la partie la plus archaïque du datacenter. Les efforts d’amélioration ont porté sur la rapidité et les services, mais d’un point de vue fonctionnel et conceptuel, le matériel n’a que peu changé.

Les technologies propriétaires règnent dans ce secteur, caractérisé par de fortes marges bénéficiaires, des produits aux cycles longs et très peu d’interopérabilité. En résulte une concurrence faible qui dessert ne joue pas suffisamment et les consommateurs n’ont que peu de liberté de choix.
Sur le segment des serveurs, les changements induits par la virtualisation ont changé la donne. Les efforts d’innovation qui ont suivi et la volonté de standardisation des équipements matériels on fait chuter les prix et amené de nombreux bénéfices pour les clients. Le marché des équipements réseau est à l’opposé.
On est donc en droit de penser qu’un ensemble de technologies qui feront connaître aux équipements de réseaux et aux systèmes de stockage la même évolution que celle qu’a connue le marché des serveurs remporteront nécessairement un succès fantastique. Alors, où en est la virtualisation des réseaux, qu’en est-il des technologies SDN (software-defined networking) et de la virtualisation des fonctions réseau ou NFV (network functions virtualization) ? En quoi ces technologies vont-elles transformer les réseaux ? Vont-elles permettre desserrer l’emprise des technologies propriétaires des acteurs historiques du marché ?

Le verrouillage propriétaire

Les deux approches SDN et NFV ont le potentiel pour rompre avec le modèle propriétaire. La technologie SDN pourrait bien se généraliser et s’étendre au datacenter et aux installations universitaires. Pour les fournisseurs de services, les solutions NFV simplifient la connexion entre les datacenters et les réseaux des opérateurs au moyen de plateformes neutres, indépendantes de l’opérateur.
Reste à savoir quelle sera l’ampleur du bouleversement du marché des équipements réseau propriétaires. A ce stade, il n’y a pas de demande concertée des clients de solutions combinant les technologies NFV et SDN dans une volonté d’ouverture. Pour fidéliser, les fournisseurs élaborent chacun leur stratégie et proposent à leurs clients des solutions à base de produits réseau qui intègrent les technologies SDN et NFV, mais qui ne sont pas moins propriétaires que leurs prédécesseurs. Côté SDN, on assiste à la multiplication des offres groupées de fournisseur unique, de type « boîte noire », et côté NFV, les fournisseurs nouent des partenariats entre eux au sein d’écosystèmes fermés sur la base de code propriétaire. Ceux qui achètent ces offres obtiennent certains avantages du SDN, mais c’est sans commune mesure avec la liberté de choix et la promesse de flexibilité qui définissent les réseaux ouverts.

Les offres Open Source

La situation actuelle est frustrante car il y a beaucoup plus à attendre des approches SDN et NFV déployées librement dans un environnement ouvert. Avant qu’elles se décident à moderniser leur architecture réseau, les entreprises doivent savoir quelles sont les véritables promesses des réseaux ouverts :
  • Liberté de choix : l’interopérabilité avec les équipements et les protocoles fait que l’entreprise est libre de choisir la solution la plus avantageuse économiquement, mais aussi de faire évoluer son environnement au gré de l’évolution des besoins, ce que les contraintes propriétaires rendent beaucoup plus complexe.
  • Baisses des coûts : quand l’innovation s’accélère, le jeu de la concurrence fonctionne à plein régime et les fournisseurs baissent leurs prix pour conserver leurs clients et en séduire de nouveaux. Si le niveau de service se dégrade ou si une alternative plus intéressante se présente, les entreprises peuvent modifier leur environnement sans les lourdes contraintes financières du remplacement de tout un parc d’équipements propriétaires, ni les dépenses collatérales de formation.
  • Solutions personnalisées : pour les entreprises qui disposent de l’expertise requise en interne, les réseaux ouverts offrent l’avantage de plates-formes et processus qu’elles peuvent adapter via leurs propres API (application program interfaces), jusqu’à obtenir des solutions personnalisées qui répondent spécifiquement à leurs besoins. A l’inverse, les solutions propriétaires répondent à une logique généraliste, et tout effort de personnalisation suppose des accords et des coûts supplémentaires.
  • Evolutivité : l’architecture des réseaux ouverts crée un écosystème souple, qui s’adapte facilement pour embrasser les changements qui s’opèrent à l’échelle du datacentre.
    C’est nettement moins le cas avec les stratégies réseau propriétaires, surtout en présence d’une solution à la compatibilité limitée. A l’avenir, dans un contexte de rationalisation et de centralisation des processus IT, la technologie propriétaire risque de brider les progrès plutôt que de les favoriser.

Tout, mais avec modération

Aussi convaincus que nous puissions l’être par les réseaux ouverts, nous comprenons les clients qui hésitent à sauter le pas. En comparaison avec les solutions propriétaires d’éditeurs établis, les solutions ouvertes peuvent sembler représenter un plus grand risque et manquer, en apparence seulement, de raffinement. Cependant, il faut reconnaître aussi que les solutions réseau ouvertes convainquent des secteurs spécifiques aux applications hautes performances, comme l’hébergement Cloud ou les services financiers 2.0, autrement dit des organisations qui disposent généralement d’une expertise suffisante des réseaux en interne et qui investissent plus volontiers dans des technologies de pointe.
Les partisans des réseaux Open Source que nous sommes doivent informer et rassurer ces entreprises que les technologies d’ouverture réseau intimident.
C’est la raison pour laquelle nous souhaitons réunir des professionnels de confiance des réseaux ouverts dans un même écosystème, que nos clients pourront solliciter pour obtenir des réponses à leurs questions et accéder à une véritable expertise des réseaux. Nous voulons encourager les utilisateurs à valoriser pleinement leurs équipements réseau en s’aidant des conseils et du soutien de nos partenaires de confiance en plus de notre propre expérience des réseaux.
Notre philosophie vise à leur apporter à la fois les services, les conseils et la sécurité qui caractérisent généralement les solutions propriétaires, mais aussi la flexibilité des réseaux ouverts. Nous continuerons de développer cet écosystème en ce sens afin de conjuguer le meilleur des deux approches sans perdre de vue les atouts des réseaux ouverts.
Les évolutions du marché des réseaux ouvrent la voie à des innovations radicales pour les clients.
Les technologies SDN et NFV redéfinissent les normes des réseaux mais elles n’apportent aucune garantie d’ouverture des réseaux. Si nous laissons les éditeurs traditionnels s’emparer de ce nouveau marché, ils ne remettront pas en cause leurs pratiques propriétaires. Il faut que les clients constatent par eux-mêmes les atouts de l’ouverture des réseaux. En tant que partisans de cette philosophie, nous avons un rôle à jouer en ce sens.

Réseaux