Focus sur un job en or : le/la Data Architect

Chaque mois, notre partenaire Robert Half Technologie met en avant un profil qui a le vent en poupe sur le marché de l’emploi informatique/web/digital. Le cabinet de recrutement détaille son rôle, sa formation, son salaire et sa pertinence aujourd’hui.

Quel est le rôle de ce profil ?

Un Data Architect est garant de l’optimisation des objectifs stratégiques d’une organisation par son expertise quant à l’utilisation des données d’entreprise.
Il définit les standards relatifs à la nature des données, leur collecte et leur mode de stockage et s’assure des modalités de leur tri, leurs intégrations, ainsi que leur utilisation dans des systèmes de données.
En définissant la stratégie de données le Data Architect endosse une triple responsabilité : une vision prospective sur les cas de figure possible, un ajustement en cours de développement et une mise en concordance avec les spécifications d’origine. 
Outre sa position de prescripteur auprès d’un DSI ou d’un CDO, il a la responsabilité de recueillir les besoins des utilisateurs afin de créer un système de données adapté aux enjeux métiers, en collaboration avec des programmeurs (spécialisés entre autres en bases de données) dans le souci de concevoir une architecture de donnée ergonomique et évolutive.
En effet, le positionnement du Data Architect dans l’organigramme est variable. Il peut intégrer une équipe complète d’expert des données (Data Scientists, Statisticiens, Experts en Econométrie et/ou en Business Intelligence) sous la direction d’un CDO, et apporte sa vision globale de concepteur de l’architecture en s’appuyant sur sa connaissance des enjeux métiers.
Dans d’autres cas, lorsque les enjeux politiques de création d’une direction des données sont problématiques en raison de la trop grande transversalité des responsabilités d’un tel département, le Data Architect intervient simplement en prescripteur auprès d’une Direction des Systèmes d’Information. Dans ce cas, cette dernière conserve le rôle d’accompagnement des Directions Métiers quant à la stratégie SI et Data.  

Quelle est sa formation ?

Doté d’une expérience de 8 à 15 ans, il a une formation informatique et/ou de statisticien puis a renforcé ses connaissances en travaillant sur des problématiques de Business Intelligence, idéalement en tant qu’architecte logiciel ou expert des bases de données ou en tant qu’architecte métier pour les profils moins techniques.

A quel salaire peut-il/elle prétendre ?

La rémunération du Data Achitect  s’aligne sur celle des architectes métiers ou applicatifs du marché : à partir de 80 K€ par an. Elle peut atteindre les 150 K€ en fonction de l’enjeu Data de la transformation SI en cours dans son entreprise.

Pourquoi ce profil a-t-il le vent en poupe aujourd'hui ?

Le Data Architect est un métier clé qui est le signe d’une mutation profonde de l’économie digitale. L’émergence de cette fonction s’explique par le contexte de valorisation croissante des données de l’entreprise. Auparavant, le traitement des données recueillies au sein de l’entreprise était uniquement pris en charge par les experts de la Business Intelligence pour mettre en place des outils d’aide à la décision. Depuis quelques années, ces méga-données ont commencé à être valorisées et créent de la valeur ajoutée. Les Directions des Systèmes d’Information se dotent de spécialistes de la donnée sur le plan organisationnel de façon à accompagner cette transformation stratégique, qui permet d’utiliser les mégadonnées comme leviers de croissance.

Autour du même sujet