Le Wi-Fi Calling : ce que les fournisseurs d'accès doivent nécessairement avoir !

Aujourd’hui déjà, le Wi-Fi supporte sur ses épaules le trafic de données des téléphones mobiles et continue d’acquérir les trafics restants. Un sondage réalisé par Mobidia à l'été 2014 a démontré que le trafic des données des téléphones mobiles représente déjà 80 % du WLAN.

Le fait que les opérateurs de réseaux passent à l'utilisation de réseaux Wi-Fi professionnels va susciter un passage d'une grande partie du trafic vocal sur le Wi-Fi.

La technique qui sous-tend ce phénomène n'est pas nouvelle. Les opérateurs de réseaux mobiles se demandent donc  comment leurs infrastructures sauront y faire face ?

Le Wi-Fi calling nécessite les bons systèmes techniques

Les appels en Wi-Fi existent déjà depuis quelques années, mais ce n'est qu'avec l'annonce d'Apple que cette technologie s'est élevée au statut de moyen de transmission principal. Pour exploiter un réseau professionnel en tant qu’opérateur, il faut un équipement professionnel.

Il faut alors que l'utilisateur reçoive un signal fort partout dans la région couverte par le réseau, et grâce à une technologie d'antenne adaptative, qu'il puisse se connecter simplement et en toute facilité, et qu'il le reste même lors d'un changement d'environnement. Un procédé de transmission rapide, ainsi qu'une priorisation du trafic même chiffré assurent la qualité nécessaire en termes d'expérience utilisateur. Et il faut que tout cela puisse être administré à grande échelle.

Un signal fort grâce à une technique d'antenne adaptative

Une technologie d'antenne adaptative est un des éléments les plus importants pour une infrastructure fiable pour les appels Wi-Fi/le Wi-Fi Calling. Elle permet de créer un signal fort assurant un meilleur schéma de modulation et d'encodage (MCS). Il en découle un taux de transfert plus élevé : les paquets de données sont envoyés plus rapidement, le risque de collisions est donc réduit et le media est libéré plus rapidement. la lutte pour une place dans le réseau Wi-Fi prend moins de temps. Un signal plus fort augmente l’efficacité d’émission de tous les types de trafic et réduit les éventuelles collisions.

Par ailleurs, ces antennes adaptatives limitent les interférences radio en émettant de l'énergie uniquement dans la direction du récepteur cible, plutôt que de l'émettre dans toutes les directions. Ceci étant très important dans des environnements à haute densité, comme par exemple dans les immeubles de bureaux, ou les lieux publics très fréquentés.

La technique d'antenne adaptative est capable d'extraire et de créer le meilleur signal Wi-Fi, indépendamment de l'orientation du mobile par rapport au point d’accès.

Priorisation intelligente d’un trafic chiffré

Il est tout aussi important de catégoriser les flux dans le réseau d'accès Wi-Fi. Il existe plusieurs méthodes permettant de prioriser un flux de données encodé et de garantir un appel vocal de haute qualité. Pour cela, un logiciel analysant le trafic, le classifiant et l'optimisant est nécessaire pour ensuite être capable d'établir une liste d'attente sur la base des classes de client et de trafic.

Dans un premier temps, il est nécessaire qu'un service "qualité" inspecte automatiquement chaque paquet, et les classe dans l'une de ces quatre catégories : voix, vidéo, Best Effort et Background. Cela permet aussi de déduire des informations sur la nature du trafic pour un flux de données chiffrées.

Choix automatique des chaînes, et Hotspot 2.0

Le changement de canal, automatique et auto-organisé, est un des facteurs clés permettant de créer un réseau professionnel et puissant, car il assure un flux maximal même lors de perturbations des fréquences radio. Les AP changent automatiquement de canal afin de tester les débits et de sélectionner le canal permettant d'améliorer la qualité pour le client.

Un niveau de sécurité professionnelle des réseaux Wi-Fi est assurée par le Hotspot 2.0. Il s'agit d'une connexion automatique avec les AP par l'identification des réseaux compatibles avec l'itinérance et avec les méthodes d'identification EAP. S'ajoute à cela un chiffrage des données transmises qui protège les données de l'utilisateur lorsqu'il se connecte à un hotspot public.

Réseaux / Wifi