2017 : cinq prédictions sur le marché des communications unifiées

Les communications unifiées as a service continuent de se développer dans les entreprises du monde entier. Cette technologie, en pleine maturité, répond, en effet, à des besoins opérationnels plus larges. De nombreux changements sont à prévoir en 2017.

1. La mobilité en entreprise va continuer de s’imposer

En octobre 2016, le trafic sur mobile a surpassé pour la première fois le trafic des ordinateurs de bureau. Sur le lieu de travail, il ne fait désormais plus aucun doute que les employés sont de plus en plus mobiles, et qu’ils utilisent en priorité leur(s) appareil(s) mobile(s) pour accomplir leurs tâches professionnelles. Les ordinateurs de bureau, qui ont pourtant le mérite de proposer une palette de fonctionnalités plus étendue que les appareils mobiles, jouent de plus en plus un rôle secondaire dans le quotidien des entreprises. Les charges de travail sont donc amenées à se développer progressivement vers les applications mobiles, avec l’apparition de nouvelles fonctionnalités, en priorité en version mobile.

2. Les entreprises commenceront à intégrer la génération Z

L’entrée sur le marché du travail de la génération Z au cours de la prochaine décennie va contraindre les entreprises à intégrer les spécificités et différences de ces jeunes employés en termes d’habitudes de travail. Les GenZs ont grandi sous un flux de communication constant, des possibilités extrêmement étendues de partage de contenus via une multiplicité de supports différents. Leurs attentes en termes de performances des outils sont donc élevées, et leur patience faible face à des technologies non performantes. Par conséquent, les entreprises doivent se montrer plus réactives aux évolutions technologiques, offrir plus de flexibilité et d'interconnectivité aux GenZs et être en mesure de leur proposer toujours plus de nouveaux services sur le lieu de travail.

3. L'assistance numérique et les robots investissent le lieu de travail

Afin de rendre la prise de décision dans le milieu du travail plus rapide et plus précise, de plus en plus d'entreprises vont avoir recours à des robots. En effet, ceux-ci apportent une réelle valeur ajoutée à la prise de décision en utilisant les quantités croissantes de données clients récoltées et en les analysant avec des outils analytiques améliorés. Un exemple qui illustre particulièrement bien cette tendance est celui des applications de certains centres d’appels ou des outils de validation des ventes. Des entreprises comme Chyme et Kore développent spécifiquement la technologie bot dédiée au lieu de travail. Ainsi, les robots de Chyme aident les employés des centres d’appel à identifier rapidement le problème du client en utilisant les modèles de comportement des clients précédents. De leur côté, les robots intelligents de Kore permettent aux revendeurs en ligne de savoir si certaines marchandises sont en stock, via une plate-forme de messagerie simple. En 2017, les robots vont continuer à infiltrer les entreprises et leur donner la possibilité d'obtenir une valeur tangible à partir du big data et du machine learning.

4. Une montée en puissance de la collaboration

IDC prévoit que, d’ici 2019, 75% des dépenses IT seront motivées par les technologies dites de la troisième plateforme que sont le cloud, le mobile, le Big Data et les réseaux sociaux. Ce changement de paradigme technologique va faire évoluer de façon très positive les outils dédiés à la productivité et la collaboration sur le lieu de travail, en permettant aux utilisateurs finaux d’augmenter leur pouvoir de décision. En parallèle, on constate que les salariés accordent une attention grandissante à la facilité d’utilisation de ces outils de collaboration et souhaitent avoir une expérience utilisateur globale plus satisfaisante. C’est pourquoi les meilleures solutions du marché aujourd’hui sont des solutions intégrées et holistiques qui permettent d’éviter les problèmes habituels de compatibilité et d’intégration. Le marché s’apprête à vivre une mini-révolution avec la formation d’un nombre croissant de partenariats et de rapprochements, à mesure que les vendeurs vont faire évoluer leurs offres et opter pour des solutions full stack, au détriment de solutions autonomes ou monofonctionnelles. C’est par cette démarche que les volumes de dépenses IT en matière d’outils de collaboration intégrés vont augmenter, pour répondre aux défis de l’intégration.

5. Une plus grande pertinence des marchés envers les UCaaS

Selon les estimations, le marché mondial des communications et collaborations unifiées (UCaaS) devrait atteindre 35 milliards de dollars d’ici 2019. Si les UCaaS ont fait leur apparition aux Etats-Unis au moment du développement des infrastructures et technologies cloud, tous les pays cherchent aujourd’hui à tirer avantage de ces technologies. C’est donc sur ces nouveaux marchés que vont se concentrer l’essentiel de la croissance et des adoptions des UCaaS. L’Europe, l’Asie pacifique et l’Australie commencent notamment à déployer des solutions UCaaS depuis que ces technologies ont prouvé leur intérêt et que les infrastructures nécessaires ont été mises en place. L’accélération de l’adoption de cette technologie va provoquer un basculement complet de l’équilibre de pouvoir sur le marché UCaaS. La technologie UCaaS, à mesure qu’elle mûrit, se révèle en effet à la hauteur de son potentiel. Les entreprises adoptent de façon croissante des solutions intégrées pour répondre aux attentes des utilisateurs en matière d’expérience utilisateur et de gains en productivité. Et cette tendance n’est pas prête de s’atténuer, sous l’impulsion des avantages du mobile et de l’analytique combinés à une main d’œuvre toujours plus adepte des technologies.

Mobilité / Réseaux sociaux

Annonces Google