Apple ne veut pas d'Opera sur son iPhone

Dans une interview accordée au New York Times, le dirigeant de l'éditeur du navigateur Opera, Jon von Tetzchner, a fait mention de la décision d'Apple d'empêcher la disponibilité d'Opera sur l'iPhone. Apple décide en effet seul de la liste des applications autorisées à figurer sur la place de marché dédiée à son terminal 3G. Le constructeur a déjà utilisé ce droit pour bloquer des logiciels comme NetShare ou Podcaster, en compétition directe avec ses propres solutions. Par défaut, l'iPhone est équipé du navigateur maison Safari, concurrent d'Opera.

Apple / SHA