Chrome progresse sans faire trembler le marché

La nouvelle année n'a pas débuté sous les meilleures auspices pour le premier navigateur Web du marché. Internet Explorer a vu sa part de marché reculer de 62,8% en décembre 2009 à 61,7%. Alors qu'elle était de 69,4% en janvier de l'année dernière.

A l'inverse, Firefox a enregistré en janvier une progression de 0,3 point par rapport à décembre, et de 3,1 points par rapport à janvier 2009.

De son côté, Chrome poursuit sa progression sans toutefois faire trembler le marché : le navigateur de Google a progressé sur un mois de +0,6 point.