Choix logiciels 1 an après : Wolters Kluwer France fait cap sur Facebook et les smartphones

Chaque mois, JDN revient sur les contrats logiciels signés l'année précédente, et fait le bilan de ces déploiements. Ce mois-ci : Wolters Kluwer France / ePages, Kalligo / B-process et GICB / Lefebvre Software.

L'éditeur Wolters Kluwer France est spécialisé dans la publication et les ouvrages payants d'informations sur des thèmes variés (transport-tourisme, social, droit, qualité, HSE...).

Le Pôle Santé de Wolters Kluwer France, composé des librairies Santé, Social et Vétérinaire, disposait depuis 2005 d'un site e-commerce réalisé par un prestataire externe, que l'équipe faisait évoluer au gré de son actualité et de ses activités.

Souhaitant donner une nouvelle impulsion à cette activité, Wolters Kluwer France s'est lancé courant 2009 dans la mise en place de la solution d'e-commerce proposée par ePages, mais également quelques mois plus tard dans le déploiement de la solution Hosting - notamment pour ses publications relatives au domaine Vétérinaire. Si les délais ont été respectés, Wolters Kluwer France a dû surmonter quelques difficultés.

"Le retour de nos clients mentionnait le besoin d'un moteur de recherche avec davantage de critères que celui proposé par ePages. En concertation avec notre intégrateur, nous avons opté pour la solution externe Fact-Finder, qui offre entre autres la recherche phonétique et une pondération des champs très facile", nous a précisé Fabrice Jaffré, directeur Web Innovation Pôle Santé chez Wolters Kluwer France. "Le point noir est l'installation des mises à jour et des patchs correctifs, qui entraîne à chaque fois l'indisponibilité de la librairie pendant plusieurs heures."

Parmi les nouvelles fonctionnalités déployées depuis, l'éditeur a notamment mis en place celles permettant d'optimiser les ventes, améliorer le référencement en ligne du Pôle. D'autres évolutions ont porté sur le moteur de recherche (et sa segmentation par rubrique, classement par date...).

Wolters Kluwer France apprécie en tout cas aujourd'hui pleinement l'utilisation de la solution d'e-commerce ePages. "Nous allons profiter prochainement de la version 6.11 afin d'établir une passerelle avec Facebook, et d'avoir une version optimisée pour smartphones", précise Fabrice Jaffré.

Concernant le coût du projet, Wolters Kluwer France n'a pas rencontré de problème particulier en termes de surfacturation. "Nous n'avons eu aucune surprise par rapport au devis initial. En ce qui concerne les développements successifs ultérieurs, un système classique de tickets a été mis en place", conclut directeur Web Innovation Pôle Santé chez Wolters Kluwer France.

 

Retour sur les autres choix logiciels marquants de janvier 2010
SociétéEditeur / SolutionProjet Parole de client
Source : JDN Solutions
Kalligo (groupe JM Bruneau)B-process / billmanagerDématérialisation de factures"JM Bruneau est satisfait de l'intégration des " web services " de b-process sur ses sites : nos clients accèdent facilement aux listes des factures dématérialisées et le stockage sur billmanager est très fiable", indique Céline Cuypers, chef de projet e-commerce chez JM Bruneau.
GICBLefebvre Software / Iris personnel Gestion de la paie et du personnel"Il n'y a pas eu de dérapage dans le projet. Malgré le planning très serré, nous sommes arrivés à atteindre l'objectif fixé. Depuis nous avons automatisé les diverses déclaration DADSU, MSA, CCVRP. Nous n'avons pas rencontrés de difficultés particulières si ce n'est la complexité croissante des déclarations sociales et le budget a été respecté", nous a fait savoir Rose-Marie Leclerc, DSI et responsable projet au sein du Groupement Inter-producteurs Collioure Banyuls.

Méthodologie : JDN Solutions publie chaque semaine une sélection des principaux contrats signés par les DSI françaises avec des éditeurs de logiciels. Publié mensuellement, le présent article a pour but de revenir sur les choix de logiciels que nous avons publiés un an auparavant, et faire le bilan de ces projets. Dans ce cadre, JDN interroge les entreprises utilisatrices, via leurs éditeurs.

Sur les 12 contrats logiciels publiés en janvier 2010, nous avons obtenu une réponse positive de trois entreprises utilisatrices qui ont bien voulu nous répondre sur l'état d'avancement de leur projet. Les neuf autres n'ont pas répondu pour diverses raisons : certains éditeurs ou DSI n'ont pas répondu
(Belgacom ICS / Teradata, Epita / Axalot, La faculté de Droit d'Harvard / Agresso et Verywear / TXT e-solutions), d'autres n'ont pas encore assez de visibilité sur le ROI (Stahlwille / IFS Applications et GFE / Esker on Demand), ou bien il y a eu un blocage de la communication aux Etats-Unis (Cision / DataFlux), une volonté de ne pas revenir sur le sujet (Nautor / Siemens PLM Software) ou par manque de temps (Hôpital La Fe Valence / Steria).

Facebook / Applications métiers