IBM s'empare de SPSS pour 1,2 milliard de dollars

Nouveau rachat d'IBM sur le terrain de la Business Intelligence. Après Cognos en 2008, le géant américain s'empare du spécialiste de l'analyse de données.

IBM a annoncé avoir conclu un accord en vue du rachat de SPSS. Réalisée en numéraire, l'opération se traduira par le versement de 50 dollars par titre SPSS, soit un montant de 42% supérieur au niveau de l'action de la société à la clôture lundi. Soumise encore à l'accord des actionnaires de SPSS, cette acquisition est estimée à 1,2 milliard de dollars.

SPSS est un spécialiste de l'analyse de données et de textes (datamining et textmining). La technologie de l'entreprise vient compléter l'arsenal d'IBM dans le domaine de la Business Intelligence. Une offre qui s'articulait jusque-là autour de la base de données DB2 et l'entrepôt de données IBM InfoSphere. Elle avait été complétée avec le rachat de Cognos en 2008 (pour 5 milliards de dollars). L'opération avait apporté à IBM une plate-forme complète d'aide à la décision.

Désormais baptisée Cognos 8 BI Reporting, l'offre issue du rachat de Cognos permet d'éditer nombre de type de rapports ad hoc - notamment dans le domaine financier - mais également dans d'autres domaines opérationnel (ventes, gestion...). La solution repose sur une architecture Web.

Manquait encore à IBM une solution de textmining, de datamining et d'analyse prédictive. Le groupe avait initié un projet de R&D sur ce terrain autour d'InfoSphere Warehouse. Capable de réaliser des analyses décisionnelles simultanément sur des données relationnelles classiques et des données XML , l'entrepôt de données InfoSphere intégrait déjà des fonctions de datamining. Et dans sa version 9.7 sortie en mai dernier, ces possibilités en la matière avaient été encore améliorées.

Une technologie bien plus mûre


Mais avec le rachat de SPSS, IBM met la main sur une technologie bien plus mûre, et qui a fait ses preuves dans de nombreuses entreprises. La première version de SPSS  a été lancée en 1968. Figurant parmi les leaders de l'analyse statistique, SPSS est très largement utilisé dans le monde de la recherche et des études. Ses fonctions de textmining et de datamining en ont fait depuis un allier des entreprises pour l'analyse de tendances ou de corrélations cachées parmi des masses de données, ou encore pour la détection d'informations stratégiques.

Enfin, IBM tire partie d'un accord historique entre SPSS et Cognos, visant justement à compléter l'offre de ce dernier d'une couche d'analyse prédictive. Le terrain a donc déjà été préparé en vue de l'intégration de la technologie SPSS.

IBM