Frédéric Oblé (Atos Worldline) : "Nous pouvons parfaitement maîtriser la sécurité du flux Chat au niveau du serveur "

Outil collaboratif, Atos a déployé auprès de 50 000 collaborateurs une messagerie instantanée libre basée sur Jabber. Sécurité, haute disponibilité, ouverture du protocole sont au rendez-vous.

Pourquoi avoir choisi de déployer une messagerie instantanée pour l'ensemble du groupe Atos Origin ?

Nombre de nos collaborateurs utilisaient déjà l'IM dans leur activité professionnelle, notamment des applications grand-public. La problématique était donc déjà d'assurer une gestion sécurisée des flux chat au sein de l'entreprise. Le projet présentait également l'opportunité d'amener les collaborateurs qui n'ont pas une appétence pour ce genre d'outils à les utiliser.

La messagerie instantanée vient en fait combler un vide entre le téléphone et le mail. Ce canal présente en outre l'avantage de ne pas être intrusif en termes de communication puisque chaque utilisateur a la possibilité de gérer un statut. Les salariés peuvent propager une information de présence et capter de l'information succincte, efficace pour eux, sans pour autant devoir répondre au téléphone ou interrompre un travail en cours.

 

Que vous apportait la technologie ejabberd de Process-One ?

Notre choix est parti de la solution Jabber XMPP pour une question d'ouverture. Nous souhaitions en effet maîtriser le protocole, voire l'enrichir a posteriori. L'avantage de ejabberd est ainsi de permettre de véhiculer d'autres flux que du Chat, pour faire par exemple de la remontée d'alertes de système d'information, de processus, etc. C'est la possibilité d'informer de manière ciblée une population d'utilisateurs importante.

Outre la richesse du protocole, nous pouvons parfaitement maîtriser la sécurité du flux au niveau du serveur, contrairement aux solutions grand-public basées sur des serveurs ne dépendant pas de l'entreprise. Le RSSI peut ainsi à tout instant, suite à une alerte de sécurité par exemple, contrôler finement le flux. La problématique est ici finalement la même que pour l'email.

"La haute disponibilité est prévue en natif dans l'application"

Jabber XMPP présente aussi le gros avantage d'être performant et bâti sur des technologies issues du monde des télécoms. Ainsi même avec une infrastructure réduite, il nous est possible de tenir la charge pour l'ensemble des salariés d'Atos, soit 50 000 personnes dans le monde.

Cette qualité simplifie les opérations de maintenance, puisqu'il n'est pas nécessaire de multiplier les machines. L'application fonctionne ainsi sur seulement deux serveurs en mode cluster. De même, le protocole étant optimisé, nous n'avons pas eu à redimensionner notre réseau. Quant à la haute disponibilité, critère incontournable pour nous, elle est prévue en natif dans l'application.

 

Quelles fonctionnalités de l'IM sont le plus mises à contribution ?

Nous exploitons beaucoup les interconnexions avec notre annuaire LDAP d'entreprise. La configuration en est très simple. Le mode conférence est également très plébiscité. Il nous serait difficile de la retirer désormais aux salariés qui ont pris l'habitude d'organiser des conférences chat. De manière générale, les fonctionnalités standards sont exploitées et l'utilisation monte en puissance.

Les activités Atos travaillant en offshore sont très friandes d'outils comme la messagerie instantanée. C'est pour eux une application indispensable. Nombre de nos collaborateurs, et notamment des chefs de projet, travaillant chez le client, regrettaient pour des questions de sécurité de devoir collaborer avec l'équipe projet via par exemple MSN. C'est un souci qui a disparu avec le déploiement du client IM personnalisé.

Il nous faut parallèlement gérer le changement. L'usage va encore progressivement se développer et le périmètre fonctionnel sera étendu. ejabberd nous permet de faire plus. C'est pourquoi d'ailleurs nous montons également en compétence dans le but de pouvoir éventuellement développer nos propres modules.

Le Helpdesk souhaiterait déjà des améliorations des capacités de la fonctionnalité conférence. Et derrière c'est un interfaçage avec les systèmes des Helpdesk qui se dessine. Autre fonctionnalité qui pourrait s'ajouter dans l'IM : un système d'alerte. Les ingénieurs de production étudient de très près la possibilité de remonter par l'IM les alertes, qui transitent déjà par plusieurs moyens.

Serveurs