Les levées de fonds dans l'Open Source décollent

BonitaSoft et PrestaShop sont parvenus à lever plus de 10 millions d'euros à eux deux. Un montant conséquent dans un contexte de reprise économique incertaine.

Le secteur informatique garde le cap de l'investissement stratégique. En dépit d'un contexte économique maussade, les éditeurs informatiques veulent croire à une amélioration conjoncturelle de leur marché. Après Qosmos la semaine dernière et sa levée de fonds conséquente de près de 20 millions d'euros, c'est au tour de deux acteurs Open Source français de poids sur leurs marchés respectifs de faire parler la poudre financière.

Né il a à peine plus de deux ans, BonitaSoft est un éditeur spécialisé dans les solutions Open Source en gestion des processus métiers (Business Process Management) qui tente, non sans succès, de faire son trou parmi les ténors du secteur que sont Software AG-IDS Sheer, Oracle-BEA ou encore Tibco, W4 et Mega.

Pour assurer son développement, la société était déjà parvenue en mars 2010 à lever 2 millions d'euros. Un montant aujourd'hui largement dépassé avec cette seconde levée souscrite notamment auprès de Serena Capital mais aussi de ses deux investisseurs historiques Ventech et Auriga Partners.

"Cette levée de fonds va nous permettre de multiplier par 2 nos effectifs d'ici fin 2012" (Christophe Cremer - PrestaShop)

"Cette levée de fonds de 11 millions de dollars a été effectuée auprès de nos investisseurs historiques et d'un nouveau partenaire français de grande expérience, Serena Capital qui va permettre à BonitaSoft de devenir une alternative Open Source de premier plan dans le BPM face aux acteurs traditionnels de ce marché", explique Miguel Valdes, P-DG de BonitaSoft.

Alors que l'éditeur n'a pas encore atteint son seuil de rentabilité, les clients sont eux bel et bien au rendez-vous. Présent dans 35 pays différents avec 190 références (75% dans les grands comptes) dont en France Société Générale, Konica Minolta, La Redoute ou encore l'APEC, BonitaSoft va profiter de cette levée pour renforcer ses équipes commerciales et marketing mais aussi R&D.

Avec, en ligne de mire, les développements des prochaines versions de sa solution dont la V5 est attendue pour la fin du mois d'octobre, sachant qu'il est également prévu de continuer à développer des partenariats technologiques pour intégrer d'autres briques connexes en BI, EAI avec de fortes interopérabilités dans le BPM auprès de partenaires aussi bien issus du monde propriétaire qu'Open Source.

 

Serena Capital fait son entrée au capital de BonitaSoft et de PrestaShop


 

Autre acteur Open Source a annoncer sa levée de fonds : PrestaShop. L'éditeur de solutions e-commerce a en effet aussi choisi cette voie pour développer son activité et dépasser également le montant des fonds précédemment levés, qui passent de 700 000 euros il y a un an à 3 millions d'euros aujourd'hui.

"Cette levée de fonds va nous permettre d'accroître nos effectifs de 62 personnes cette année à 120 personnes l'année prochaine, renforcer nos activités aux Etats-Unis et enrichir les fonctionnalités de notre solution", explique Christophe Cremer, P-DG de PrestaShop.

Serena Capital, qui n'était jusqu'alors pas présent au capital de PrestaShop (ni de BonitaSoft), a manifestement été séduit par les perspectives de développement du marché e-commerce, mais pas uniquement. "En tant qu'investisseur, ils ont apprécié investir dans un créneau porteur, qui plus est dans un produit technologiquement à la pointe, pérenne, et soutenu par un management expérimenté", conclut Christophe Cremer.

Levée de fonds / Applications métiers