Word ne sera pas retiré du marché le 10 octobre

Soutenu par ses fidèles partenaires constructeurs Dell et HP, Microsoft vient de gagner une manche dans la bataille juridique qui l'oppose à l'éditeur i4i. Ce dernier, qui avait initialement déposé plainte en 2007 contre le groupe pour violation d'un brevet relatif à Word, avait réussi en août à obtenir du juge fédéral texan Leonard Davis la mise en demeure de Microsoft.

Bien décidé à ne pas se laisser faire, le géant de Redmond avait alors fait appel du jugement. Il obtient aujourd'hui partiellement gain de cause. S'il échappe à l'obligation de retirer du marché son logiciel Word dès le 10 octobre, il devra en revanche prouver d'ici là sa bonne foi. Une prochaine audience aura lieu le 23 septembre prochain. S'il n'y parvient pas, Microsoft ne devrait sans doute pas échapper au versement de plusieurs centaines de millions de dollars au canadien i4i, au titre de dommages et intérêts.

Microsoft / Juridique