Oracle met OpenOffice dans le Cloud

Le géant californien annonce plusieurs versions d'OpenOffice, désormais payantes. Une offre qui a pour but de concurrencer celles de Google et Microsoft.

En rachetant Sun, Oracle s'est approprié la fameuse suite Open Source OpenOffice. Si sa communauté a décidé de créer un fork (LibreOffice), Oracle assure désormais le développement de la suite bureautique à sa façon. L'éditeur vient ainsi d'annoncer deux moutures de la suite construites sur la version Open Source d'OpenOffice.org (Oracle Open Office 3.3) : une standard, à 39 euros la licence par utilisateur, et une Entreprise Edition, plus fournie.

Pour 31 euros, cette dernière ajoute un support et de nombreux connecteurs (pour Oracle E-Business Suite, Oracle Business Intelligence Server, Microsoft SharePoint Server, Alfresco et MySQL). Dans la  fiche descriptive, Oracle affirme que son offre est "cinq fois moins chère" que celle de Microsoft avec Office.


Oracle a aussi porté la suite dans le nuage (avec Oracle Cloud Office 1.0). Cette "suite bureautique Web" permet l'accès mobile aux documents et assure la compatibilité avec les documents Microsoft Office. Oracle Cloud Office est intégré à Oracle Open Office pour réaliser des éditions hors-ligne. L'offre est commercialisée dans les deux mêmes versions qu'Open Office 3.3.

Google / Collaboratif