Le bénéfice annuel de SAP plombé par l'affaire TomorrowNow

Même si l'éditeur allemand enregistre des revenues "historiques" issus des logiciels, son bénéfice est amputé par la note qu'il doit à Oracle.

A l'issue de son dernier trimestre 2010 (clos au 31 décembre),  SAP enregistre un chiffre d'affaires en augmentation de 20%, à 4 milliards d'euros. Mais, ses bénéfices trimestriels, d'un montant 437 millions d'euros, ont chuté de plus d'un tiers en raison de provisions liées à son litige avec Oracle dans l'affaire TomorrowNow. En présentant ses résultats, l'éditeur a indiqué vouloir faire appel de la décision des juges (qui lui imposerait de payer 1,3 milliard de dollars de dommages et intérêts à la firme de Larry Ellison). SAP a néanmoins déduit plus de 900 millions d'euros de ses bénéfices.

Le chiffre d'affaires annuel s'établit à 12,5 milliards d'euros, en hausse de 11% à taux de change constant. Le bénéfice net s'élève à 1,8 milliard d'euros, en hausse de 4%. SAP enregistre des revenus annuels tirés de la vente de licence de 3,27 milliards, en hausse de 27% par rapport à l'exercice précédent. Au quatrième trimestre, les ventes de logiciels ont rapporté 1,51 milliard, ce qui représente une augmentation de 25% à taux de change constant.  

"Nous avons terminé 2010 avec le plus haut chiffre d'affaires issu des logiciels enregistré pour un quatrième trimestre dans notre histoire" a souhaité souligner le DAF Werner Brandt, qui recommande au conseil de surveillance d'augmenter le dividende par action payable en 2011 de 20% (de 0,50 à 0,60 euros).

Oracle / Editeurs logiciels