Stade de France : pleins feux sur l'ERP Microsoft

Stade de France projet ERP Microsoft Dynamics AX Pour optimiser sa gestion commerciale et relation client, le Stade de France a jeté aux orties ses tableurs Excel. Le passage vers Dynamics AX ne s'est pas fait sans mal.

Inauguré en janvier 1998, le Stade de France - 100 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 200 salariés - dispose d'une capacité d'accueil de plus de 81 000 places qui le situe en tête des plus grands stades de l'Hexagone.

Jusqu'en 2009, la gestion opérationnelle des ventes relatives à ses différentes lignes de produits (loges, évènements d'entreprises, sièges premiers...) se faisait de façon décentralisée, au moyen de tableurs Excel. Bien appréciés des commerciaux pour leur ergonomie et facilité de prise en mains, ils souffraient cependant d'une limite de taille : l'absence de repères historiques permettant d'optimiser la relation client, tant en termes qualitatif que quantitatif.

"Nous avons cherché un moyen d'organiser plus efficacement notre gestion commerciale avec un outil permettant d'avoir une visibilité complète sur les produits disponibles à proposer aux clients, standardiser la qualité des prestations en recueillant leurs avis, démarrer un plan de prospection client et améliorer le pilotage des actions commerciales", fait savoir Bruno Blahic, directeur commercial Corporate du Stade de France. 


1
Ecran de gestion des dispositifs de manifestations du Stade de France © Microsoft

A la fin du premier semestre 2008, le Stade de France se met en recherche d'une solution lui permettant de répondre à ses nouveaux besoins et lance alors un double appel d'offres un premier orienté solution et un second destiné à mettre la main sur le bon intégrateur.

"Sur les 7 offres étudiées fin 2008/début 2009, deux ont été retenues en short list à savoir celles de Microsoft et de USI, tandis que pour les intégrateurs nous avions à choisir entre Columbus, Prodware et Viseo", poursuit Bruno Blahic.

S'étant mis en quête d'un outil capable non seulement de répondre à ses besoins de gestion des forces de ventes, mais également gestion de la relation client et plus globalement d'ERP tout en préservant une filiation forte avec les tableurs Excel chers aux utilisateurs, le Stade de France finit par s'orienter sur Dynamics AX. Pour ce qui a été du choix de l'intégrateur, qualité, expérience et disponibilité de l'équipe projet ont été déterminants, pour au final jouer en faveur de Viseo.

"Nous avons eu des difficultés à mobiliser les ressources internes" (Bruno Blahic - Stade de France)

Le projet de mise en place d'un nouvel ERP, poussé par la direction générale et la direction entreprises chapeautant notamment toute l'activité commerciale du Stade de France, a ensuite traversé - dans le respect des délais fixés à l'origine - les étapes clés de conception, spécifications fonctionnelles, test et intégration avant celle de mise en production en juin 2009.

Pour y parvenir, le Stade de France s'est appuyé sur plusieurs ressources. Au premier rang desquelles sa propre équipe MOA épaulée par celles de Talan (AMOA), Viseo (intégration) et Microsoft (logiciel) soit en tout jusqu'à 13 personnes mobilisées sur 6 mois.

Alors que techniquement le projet d'installation sur site de Microsoft Dynamics AX n'a pas posé de problème particulier, l'adoption par les utilisateurs a en revanche été plus problématique, en dépit de la précaution prise par le Stade de France d'impliquer en amont du projet plusieurs keys users. "Nous avons rencontré des difficultés à mobiliser les ressources internes et faire changer leur mode opératoire, ce qui nous a imposé d'opter pour un plan de mise en œuvre un peu coercitif en rendant obligatoire l'utilisation de la solution à compter du 1er juin sans autre alternative", raconte Bruno Blahic.

Mis devant le fait accompli, une partie de la quinzaine de commerciaux du Stade de France ont trouvé qu'ils perdaient davantage de temps à compléter les différents écrans de saisie (fiches contacts, rattachement d'un devis à un contact...). Un problème préoccupant que la direction commerciale a pris à bras le corps en s'activant à la refonte de l'ergonomie de la solution qui sera pleinement finalisée à l'occasion du lancement le 1er juillet prochain de la V2 de la solution. Alors qu'auparavant la création d'une fiche client pouvait nécessiter jusqu'à 7 minutes, son temps de création devrait être inférieur à 1 minute.  

Baptisé Olympe en interne et utilisé jusqu'à présent par une trentaine de personnes (commerciaux mais aussi administratifs et managers) Microsoft Dynamics AX a toutefois permis de dégager des gains. "Nous sommes parvenus à standardiser la gestion de nos contrats et devis, réaliser des prévisions d'affaires et supprimer la ressaisie dans notre système comptable", précise Bruno Blahic.

Outre la mise en place de la V2 début juillet, le Stade de France prévoit d'autres améliorations pour son ERP comme une extension à d'autres directions dont celle de la programmation et des organisateurs, un interfaçage natif avec son site de réservation et de paiement en ligne et sa solution de gestion des accès pour personnaliser l'accueil dans les loges et prévenir de l'arrivée en temps réel des invités.

 

Le projet en bref
Source : Stade de France
Organisme Stade de France
Solutuion retenueDynamics AX (Microsoft)
Début du projetMi-2008
Mise en oeuvre1er juin 2009
Coûts1,2 million d'euros (licences, intégration et déveoppement V2)

ERP / Microsoft