Intel : AMD attaque sur la sécurité avec ARM

AMD a conclu un accord avec ARM pour intégrer le processeur Cortex-A5 sécurisé avec TrustZone. Le fondeur ne cache guère ses ambitions sur le marché des tablettes.

Après plus d'un an de spéculation, le rapprochement entre AMD et ARM a enfin eu lieu. Enfin presque. Suite à la politique d'ouverture conduite par la nouvelle direction générale d'AMD en février après l'annonce de grosses pertes en 2011, le fondeur de Sunnyvale a passé un accord de licence avec ARM.

Grâce à lui, AMD sera en mesure d'intégrer à ses prochaines gammes de puces le processeur Cortex-A5 qui intègre la technologie de sécurité TrustZone. TrustZone est un jeu d'instructions qui permet de sécuriser les terminaux mobiles mais aussi les contenus streamés ainsi que les paiements mobiles. Officiellement, cet accord doit permettre à AMD de proposer une alternative aux processeurs sécurisés Intel-McAfee. Mais de façon à peine voilée, cet accord constitue également une bon moyen pour l'éternel challenger d'Intel de se positionner sur le très juteux marché des tablettes tactiles.

A ce titre, un processeur combinant CPU et processeur graphique sur une même puce (SoC) du nom de code Hondo est prévu pour équiper de futures tablettes Windows 8 , entrant de fait en concurrence avec Intel et... ARM.

Intel / AMD