Comment réussir son store applicatif mobile ? 4 - Peser le pour et le contre des solutions de création de stores applicatifs clés en mains

Par manque de temps ou faute de moyens suffisants (humains, financiers...), les entreprises peuvent être amenées à se demander s'il ne serait pas plus judicieux d'opter pour une boutique d'applications mobiles clés en mains.

keivox permet de répondre à des problématiques de réalisation d'applications
Keivox permet de répondre à des problématiques de réalisation d'applications mobiles multi-OS" (Rémy Buclin - Business Developper - Devoteam) © Devoteam

Prenons le cas par exemple d'Octo Appaloosa. Lancée il y a moins d'un an, cette offre disponible à partir de 23 euros par mois (100 utilisateurs pour 2 applications) permet de créer un store privé multi-plateformes en quelques dizaines de secondes. De plus, grâce au plugin Jenkins, la solution permet de pousser sur le store la dernière version d'une application. Mais également de répertorier les terminaux (modèle, version de l'OS...) utilisés par les collaborateurs qui se connectent au store ou encore d'envoyer des notifications de disponibilité pour toute nouvelle application présente dans la boutique en ligne.

Une solution intéressante mais qui nécessite d'avoir préalablement développé son application mobile. Sachant qu'elle ne serait pas à même de satisfaire toutes les entreprises. "Les boutiques d'applications mobiles clés en mains sont souvent très bon marché mais limitées en termes d'évolution, d'usage et de réactivité. Elles répondent principalement aux projets de magasins de type vitrine et pour lesquels les applications proposées demandent peu de personnalisation spécifique et de fonctionnalités particulières", poursuit Marc Luong, directeur de l'agence appyzz.

Pour les entreprises qui veulent disposer non seulement d'une solution de création de boutiques d'applications mais réaliser également la production de ces dernières (tout comme la gestion de leur cycle de vie), elles pourront se tourner toutefois vers Keivox, rachetée en 2011 par Devoteam. "Keivox permet de répondre à des problématiques de réalisation d'applications mobiles multi-OS mais aussi d'assurer leur diffusion auprès de différentes catégories d'utilisateurs préalablement déterminées", précise Rémy Buclin, Business Developper chez Devoteam.

Smartphone / Tablette