Dossier L'iPhone 5 sous toutes les coutures

Comme prévu, Tim Cook a présenté ce mercredi soir l'iPhone 5 depuis le Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco. Les nouveautés étaient au rendez-vous, même si la plupart avaient déjà fuité.

 

Un nouvel écran plus grand

L'iPhone 5 a bien un plus grand écran. La diagonale est désormais de 4 pouces, au format 16:9. Sa largeur reste la même, c'est sa hauteur qui augmente. De quoi afficher une rangée d'applications supplémentaires. Plus de pixels seront donc aussi affichés (sur une résolution 1136 x 640). Les développeurs vont donc devoir s'adapter : seules de nouvelles application optimisées pourront profiter de ce nouvel écran.

Depuis le premier iPhone, en 2007, sa diagonale était restée inchangée, à 3,5 pouces. La résolution était passée de 320x480 à 640x960 avec l'iPhone 4 et son écran Retina. En agrandissant la diagonale de l'écran, Apple suit aujourd'hui un mouvement déjà amorcé par la concurrence : le Lumia 920, tout dernier smartphone de Nokia, a ainsi un écran de 4,5 pouces et celui du Samsung Galaxy S3 fait 4,8 pouces.

 

l'écran allongé de l'iphone 5 peut accueillir une 5e rangée d'applications
L'écran allongé de l'iPhone 5 peut accueillir une 5e rangée d'applications © Apple

Support de la 4G-LTE

L'iPhone 5 va pouvoir gérer la plupart des réseaux 4G et 3G amélioré (LTE, HSPA+ et DC-HSDPA). Mais il ne sera pas compatible avec le réseau 4G-LTE en France. De toute façon, iI va encore falloir attendre un peu pour pouvoir profiter de la 4G dans l'Hexagone. Les premières offres grand public ne devraient pas voir le jour avant 2013 et le déploiement n'en est qu'à ses débuts. Orange pense que la moitié du territoire sera couverte en 2014.

Pour mémoire, le dernier iPad commercialisé depuis mars par Apple n'est compatible 4G qu'aux Etats-Unis.

 

Nouveau connecteur

C'est confirmé. Apple a décidé de changer le connecteur servant notamment à alimenter l'iPhone, mais aussi à le relier à divers accessoires. Pour continuer à bénéficier de ces derniers avec le nouvel iPhone, il faudra donc acheter un adaptateur. Ce composant appelé Lightning, coûtera pas moins de 30 euros - et, à l'échelle d'Apple, il n'y a pas de petit bénéfice.Tous les fabricants de périphérique vont en conséquence devoir revoir leur gamme pour l'adapter à cette nouvelle connectique.

 

Pas de NFC 

Contrairement à certaines attentes, le NFC n'est pas présente dans ce nouvel iPhone. Apple souhaite peut-être encore attendre que la technologie décolle dans la vie quotidienne. La concurrence, elle, n'a pas attendu. Des terminaux Android, Blackberry et Windows Phone embarquent déjà le NFC. Pas non plus de recharge sans fil, par induction, dans ce nouvel iPhone.

 

Autre nouveautés :

 L'iPhone 5 fait 7,6 millimètres d'épaisseur (soit 18% plus fin que l'iPhone 4S) et pèse 112 grammes (20% plus léger que l'iPhone 4S).

 Il a un nouveau processeur A6, deux fois plus puissant selon Apple.

 Autonomie annoncée : 8 heures de conversation, 10 heures de vidéo et 40 heures de musique. Il faut sans doute s'attendre en fait à une autonomie proche de celle de l'iPhone 4S, mais avec de meilleures performances.

 Son appareil photo a été amélioré, avec une meilleure sensibilité à la lumière. Avec toujours 8 millions de pixels, comme pour l'iPhone 4S, mais avec une focale plus large. Des photos en mode Panorama peuvent être prises et compter jusqu'à 28 megapixels.  

 Un iTunes 11 relifté pour iOS, disponible en octobre.

 Un nouvel iPod Nano plus fin (5,8 mm) avec un écran 2,5 pouces, des vidéos et le Bluetooth

 Un nouvel iPod Touch, également plus fin, avec le même écran et le même format que l'iPhone 5. Siri y est aussi disponible.

 Nouveaux écouteurs plus ergonomiques, les Ear Pods.

Smartphone / IPhone