Push notification : levier de productivité pour les salariés mobiles

Push notification BtoE Les notifications en push envahissent les apps mobiles des collaborateurs. Elles peuvent rendre bien des services sans pour autant être complexes à mettre en œuvre.

Très répandues dans les applications mobiles BtoC, les notifications en push - ces alertes automatiques fournissant en temps réel une information ciblée à un utilisateur - sont également utilisées dans la sphère de l'entreprise. Au même titre que pour la cible grand public, particulièrement friande de notifications en push, elles peuvent aussi générer des bénéfices pour les entreprises. Et ce, dans une grande variété de domaines.

Ressources humaines, forces de ventes, maintenance, organisation et gestion d'agendas... Les notifications en push envahissent un nombre toujours plus important d'apps mobiles métier. Et les exemples de réussite ne manquent pas. "Une grande entreprise du CAC 40 utilise des notifications en mode push en RH à destination de ses 70 000 employés pour la gestion des congés. Dans le domaine des services à la personne, il existe aussi du push de news, et un autre client dans l'industrie l'utilise dans le cadre du réapprovisionnement de pièces détachées", fait savoir Olivier Picciotto, PDG de Converteo.

Des notifications push couplées à la géolocalisation


Mais c'est aussi pour un usage dédié aux forces commerciales et aux équipes techniques déployées sur le terrain, que ces notifications peuvent prendre toute leur dimension. Quoi de plus intéressant en effet que de pouvoir pousser à un commercial directement sur son app métier mobile les produits à proposer en priorité à son client ? Il est même possible d'aller plus loin en couplant dans certains cas la notification avec la géolocalisation du smartphone ou de la tablette du collaborateur.

"95% des apps mobiles gèrent des notifications en push" (Olivier Picciotto - Converteo)

"Il est possible de paramétrer l'envoi de push notification en fonction de l'endroit où se trouve le collaborateur. Par exemple il est possible d'envoyer une notification en mode push pour donner à un commercial ou un technicien des informations sur sa mission en cours ou ses clients quand il sort de son véhicule ou lorsqu'il est en approche de telle ou telle entreprise", explique Mariano Boni, directeur associé Technique et Innovation chez Nexworld.

Permettant de désengorger des boîtes mails souvent saturées et d'apporter une information instantanée consommable immédiatement aussi percutante que pertinente à un instant t, les notifications en push peuvent ainsi devenir de véritables outils d'aide à la productivité. Sachant que leur mise en œuvre ne s'avère pas très complexe. "95% des apps mobiles gèrent les notifications en push. Pour les activer, il suffit de passer par des services de push notification dédiés comme Google Cloud Messaging pour Android ou Apple Push Notification Services pour iOS", indique Olivier Picciotto.

Push notification natif vs services de notification de web app


Mais les fournisseurs de solutions MDM (gestion de flottes mobiles) sont aussi sur les rangs. Ils sont nombreux à inclure dans leurs offres des outils également dédiés aux notifications en push. C'est le cas d'IBM (avec MobileFirst), SAP (avec Afaria SMP)...

Attention toutefois à garder en tête qu'un service de push notification peut en cacher un autre. "Seul le service de push natif à l'app mobile permet de sortir le mobile de la veille. Il fonctionne même lorsque cette application n'est pas activée. Il faut se méfier des pseudo services de notification pour web app qui ne font que simuler des push, et ne bénéficient d'aucune intégration forte entre le système d'exploitation et la web app", prévient Olivier Picciotto.

Mobilité / Android