BlackBerry Z10 : le test Une navigation fluide

 BlackBerry a fait table rase du passé en termes de système d'exploitation. En rachetant QNX, il a mis la main sur un OS basé sur Unix qui se révèle particulièrement stable. Grâce aux 2 Go de RAM, l'utilisateur peut donc ouvrir des dizaines d'applications, le terminal ne montre aucun signe de ralentissement. L'une des forces de ce BlackBerry Z10 se situe, comme annoncé, dans ses capacités de multi-tâches.

le blackberry hub permet de garder facilement un œil sur tous ses messages et
Le BlackBerry Hub permet de garder facilement un œil sur tous ses messages et notifications © Capture JDN

En pratique, quand une application est ouverte, il suffit d'opérer un glissement de doigt du bas de l'écran vers le haut pour l'épingler automatiquement, et pouvoir ainsi y revenir plus tard. Toutes les applications ainsi épinglées sont rassemblées sous forme de miniatures dans une grille qu'il est possible de parcourir en la faisant défiler de haut en bas.

En concevant ce nouvel OS, BlackBerry a également mis l'accent sur la rapidité d'accès, et en continu, à toutes les sources de messages. BlackBerry Messenger, SMS/MMS, mails, messages Facebooks, Tweets et notifications d'appels sont ainsi centralisés dans le BlackBerry Hub. Accessible en faisant glisser les différents écrans de gauche à droite, ce hub de messagerie propose une classification chronologique des évènements, ou un affichage par sources d'informations.

Plus complet que le Social Hub de Samsung, le BlackBerry Hub inaugure la possibilité de jeter un œil en permanence sur son flux de messages. Cela permet-il à l'utilisateur d'être plus efficace ? Rien n'est moins sûr car il vaut sans doute mieux que l'utilisateur espace les temps de relevés de messages pour les traiter d'un coup plutôt que d'y répondre au fil de l'eau.

 Les + : Fluidité, souplesse et rapidité de la navigation, centralisation des sources de messages dans le BlackBerry Hub
 Les - : Pas sûr que les gains de temps soient réels

 

RIM / Smartphone