Capgemini renonce à sa disposition anti OPA

La pilule empoisonnée ne sera finalement pas installée au cœur de Capgemini. Lors de l'assemblée générale qui s'est déroulée le 21 mars à Paris, Capgemini a finalement décidé de ne pas soumettre au vote des actionnaires l'adoption du dispositif anti-OPA qui avait été évoqué en mars dernier. Cette résolution, aurait autorisé le conseil d'administration à émettre des bons de souscription d'actions gratuits en cas d'offre publique hostile.
 

Capgemini / Conseil d'administration