Les nouveaux enjeux de l'affichage dynamique

Les enjeux de l'affichage dynamique Quels sont les composants d'une solution d'affichage dynamique ? Pour quel coût ? Que représente ce marché en volume et en valeur ? Quels sont les principaux fournisseurs et intégrateurs présents en France ? Le point.

Qu'est-ce que l'affichage dynamique ?

L'affichage dynamique (digital signage en anglais) est un support de communication et/ou d'information qui peut être utilisé pour répondre à une grande variété de besoins : animation de hall d'accueil, publicité sur lieu de ventes, réservation de salles, communication institutionnelle et interne... Les objectifs de la mise en place d'une solution d'affichage dynamique sont également multiples, et peuvent servir à la promotion de produits, au développement de la notoriété de marques ou encore à de la fidélisation de clients.

 

Quelles sont les principales composantes de l'affichage dynamique ?

 

Une solution d'affichage dynamique est articulée autour de trois composants primaires que sont un écran plat, une set-top box ou un mini-PC, ainsi qu'un serveur ou un service en ligne de contenus multimédia. La complexité de ces composants varie ensuite en fonction de différents paramètres : taille de l'affichage, diversité des contenus multimédia diffusés, degré d'interactivité avec les spectateurs, durabilité des matériaux employés, niveau de personnalisation... En ce qui concerne les écrans tactiles, des murs d'écrans d'une taille de 82 pouces sont désormais courants.

 

Combien coûte l'affichage dynamique ?

La croissance du marché de l'affichage dynamique et la hausse de la demande se sont accompagnées d'une baisse du coût des technologies et des composants. Selon le fournisseur WireSpring, la facture pour le déploiement d'une solution de base d'affichage dynamique comprenant un écran 100 pouces, la partie logicielle et matérielle ainsi que les contenus se situe en 2012 autour des 3 000 euros. Un coût en baisse de 14% par rapport à 2010. Bien entendu, le niveau de complexité du projet d'affichage dynamique (solution IPTV multi-écran par exemple avec gestion de contenus internalisée pour site local par exemple) peut faire grimper la facture à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

 

Que représente le marché de l'affichage dynamique ?

Selon le cabinet d'études ABI Research, le marché de l'affichage dynamique a généré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars en 2010, et pourrait atteindre les 4,5 milliards à horizon 2016. Quant à iSuppli, ce dernier estime que le nombre d'installations d'affichage dynamique a atteint 17,3 millions d'unités en 2011, contre 15,4 millions en 2010 et 13,5 millions en 2009.

 

Pourquoi une telle croissance ?

La croissance du marché de l'affichage dynamique provient essentiellement de la multiplication des installations dans des zones commerciales, des hôpitaux, ainsi que dans les endroits publics à l'occasion d'évènements sportifs. Son dynamisme est notamment à mettre au crédit d'une chute des prix des écrans LCD dans les tailles de 40, 42 et 46 pouces, de même que des écrans tactiles interactifs et à haute luminosité pour affichage en plein air, et des lunettes vidéo simulant un écran géant.

 

Qui sont les acteurs de l'affichage dynamique en France ?

Ils se répartissent en plusieurs catégories : les fournisseurs de matériels et composants (Sony, Panasonic, Samsung, Hyundai IT...), les éditeurs de logiciels et de banques de contenus multimédia (Media4Display, Kitdigital, France Advert, Cube Systèmes, SI Contact...) et également les intégrateurs (Myooh, Telindus, Visualdis, TMM Communication...).

Ecran PC / PLV