Informatique : le Syntec annonce une croissance de 2,1% en 2015, et de 2,4% en 2016

Le syndicat professionnel, aidé d'IDC, a publié des indicateurs montrant la bonne santé du secteur informatique en France, et notamment des éditeurs de logiciel.

"Il semble que la crise soit plutôt dernière nous. Les commandes reprennent, la confiance de nos dirigeants est bonne, la croissance augmente : les chiffres sont là et ils sont positifs !", s'enthousiasme Guy Mamou-Mani, président du Syntec Numérique. D'après les données collectées par le syndicat professionnel et IDC, le secteur informatique devrait connaitre une croissance de 2,1% en 2015, et de 2,4% en 2016. Les chiffres de 2015 ont été revus à la hausse, car en avril dernier, le Syntec Numérique annonçait une croissance de 1,8%.

ESN : "la pression sur les prix demeure" selon le Syntec

La situation est toutefois meilleure pour certains acteurs que pour d'autres. L'édition de logiciel voit sa croissance atteindre 3,4% en 2015 – avec un rythme qui devrait encore s'accélérer l'année prochaine (+3,6% attendu). Les acteurs du "conseil et services" enregistrent eux 2% de croissance cette année, et devraient croitre davantage en 2016 (+2,3%). "42% des ESN voient la taille de leurs projets augmenter dans une dynamique de transformation numérique.  Cependant, la pression sur les prix demeure", note l'étude. Enfin, la croissance est plus faible pour le "conseil en technologie" avec +1% cette année, et +1,2% prévu pour 2016. Comme le montre l'infographie ci-dessous, c'est toutefois les activités "conseil et services" qui rapportent le plus gros chiffre d'affaires sur le secteur informatique en France.

Le Syntec s'est aussi intéressé à la santé de ce qu'il appelle les SMACS – c'est-à-dire les acteurs du Social, de la Mobilité, de l'Analytics, du Cloud et de la Sécurité : des créneaux particulièrement porteurs. Il estime la croissance de ce segment à près de 17% pour 2015, et anticipe une dynamique similaire l'an prochain.

Infographie issue de l'étude Syntec/IDC sur le bilan 2015 et les perspectives 2016 du secteur numérique. © Syntec

 

IDC / Syntec