Nouvelle baisse du chômage dans l'informatique

Le nombre d'inscrits dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" de Pôle emploi est passé de 48 400 en février à 47 400 en mars.

La baisse continue. Depuis le début de l'année, chaque mois, le ministère du Travail publie des chiffres révélant une diminution du nombre de chômeurs dans l'informatique. Avec 47 400 inscrits dans la catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" de Pôle emploi au mois de mars, il reste très haut. Mais c'est 2% de moins que le mois précédent, et plus de 3,6% de moins que le nombre annoncé en début d'année. C'est aussi le troisième mois consécutif de baisse, ce qui n'était pas arrivé depuis deux ans.

La situation n'en reste pas moins préoccupante. Les données disponibles remontent à janvier 1997, et depuis, la moyenne s'établit à un peu plus de 31 000 inscrits dans cette catégorie représentative du secteur secteur informatique. Le chiffre actuel est donc plus de 50% supérieur. Et en mai 1999, le point le plus bas avait été atteint avec 15 500 inscrits : il reste donc encore de la marge...

 

Tous les chiffres cités plus haut concernent les inscrits à Pôle emploi en catégories A, B et C, c'est-à-dire les chômeurs sans aucune activité et les chômeurs en activité réduite. Il s'agit en outre des chiffres bruts, c'est-à-dire, non corrigés ou retraités par Pôle emploi. Il faut signaler aussi que le nombre d'inscrits en catégorie A (chômeurs sans aucune activité uniquement), toujours dans la même catégorie "Systèmes d'information et de télécommunication" a évolué dans le même sens ce mois-ci, passant de 38 600 en février à 37 200 en mars.

 

Chômage / Pôle emploi